22 juin 2020

Derek Mahon (1941-) : Portrait de l’artiste / A portrait of the artist

    Portrait de l’artiste   Frissonnant dans l’obscurité Des puits, des crassiers, des champs de betteraves, Je suffoque, cherchant la lumière et la vie, Comme un oiseau en cage au printemps Se cogne aux barreaux qui brillent.   Comme un ver luisant je me déplace Parmi ces mineurs belges en cage, Et la lampe à mon front Est la lumière mourante de la foi. Dieu vacille et dégénère en métaphores :   Des coups frappés sous terre, la lumière Réfractée dans un verre de bière Comme dans un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 mai 2020

Seamus Heaney (1939 – 2013) : Mère

  Mère   Alors que je pompe de l’eau, le vent chargé de crachats de pluie effiloche La corde d’eau qui coule. Elle se déroule, tel le placenta de l’air qui vient de naître, A chaque goulée du plongeur.   Je suis fatiguée de nourrir le bétail. Tous les soirs je manie le bras de cette pompe Une demi-heure d’affilée, pendant que les vaches, Dans l’étable, vident goulûment leurs abreuvoirs. Avant que je n’y aie fait monter le niveau de l’eau Elles le font baisser.   A la queue leu leu, elles sont... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 août 2019

Oscar Wilde (1854 – 1900) : Désespoir / Desespoir

  Désespoir   Les saisons avec elles amènent leur ruine, Au printemps, le narcisse apparaît Qui ne se fane avant que n’ait rougit la rose Et, à l’automne, fleurissent les violettes Et le frêle crocus trouble alors la blancheur de la neige ; Puis, les arbres dénudés reverdissent, Comme font les gris labours sous les pluies de l’été Et renaissent les primevères qu’un enfant cueillera.   La belle vie ! dont le flot amer et avide Monte à nos pieds et sombre dans la nuit Pour revêtir des jours qui... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 février 2019

Seamus Heaney (1939 – 2013) : Bonne nuit / Good night

  Bonne nuit   Le loquet se soulève, un îlot de lumière S’étend dans la cour. Voûtant le dos sous la porte basse, Dans ce couloir doré ils passent Puis s’évanouissent dans l’obscurité.   Flaque d’eau, pavés ronds, chambranle et seuil Restent figés dans ce bloc de lumière Jusqu’à ce qu’à grands pas, au-delà de son ombre Elle rentre, et que tout redevienne noir.   Traduit de l’anglais par Florence Lafon in, Seamus Heaney : « Poèmes 1966 – 1984 » Editions Gallimard, 1988 Du même... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 octobre 2018

William Butler Yeats (1865 - 1939) : L’île du lac d’Innisfree / The lake isle of Innisfree

  L’ïle du lac d’Innisfree   Oui, je me lèverai et j’irai maintenant,        J’irai à Innisfree ; je construirai là-bas Un petit cabanon fait de boue et de chaume ;        J’aurai là neuf plants de haricots, La ruche pour les mouches à miel,   Et là j’aurai un peu de paix, car la paix y vient goutte à goutte,        Tombant des voiles du matin Au lieu où chante le grillon;       Là minuit... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2018

Oscar Wilde (1854 – 1900) : Bords de l’Arno / By the Arno

  Bords de l’Arno   Le laurier-rose sur le mur Vire au pourpre à la lueur de l’aube, Mais l’ombre grise de la nuit            S’étend encore sur Florence.   La rosée éclaire la colline, Les bourgeons brillent tout là-haut, Mais, ah ! les cigales ont fui           Et leur chant attique a cessé.   A peine si les feuilles bougent A la suave brise légère Et, dans le vallon fleurant l’amandier, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 mars 2018

James Joyce (1882 -1941) : Poèmes d’Api / Pomes Penyeach

  Poèmes d’Api  I Terroir   A la suite d’un soleil d’hiver il va Pressant le bétail sur la route froide et rouge Les excitant de cette voix qu’elles entendent tous les jours Il mène ses bêtes au-dessus de Cabra   La voix leur dit l’abri et la tiédeur Elles meuglent leurs sabots font une musique frustre Il les pousse devant lui avec une branche vive Et leur front s’empanache de vapeur   Rustre serf du troupeau Etends-toi devant le feu tout de ton long ce soir Je saigne au bord de l’eau noire ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 août 2017

Oscar Wilde (1854 – 1900): La ballade de la geôle de Reading / The ballad of Reading Gaol

      La Ballade de la geôle de Reading   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 novembre 2014

Derek Mahon (1941 - ) : Quatre promenades dans la campagne près de Saint-Brieuc / Four walks in the country near St.-Brieuc

Quatre promenades dans la campagne près de Saint-Brieuc   1. Matin   La création a du être quelque chose comme çà un jour froid qui point sur les pierres muettes, plus lent que le temps, spectaculaire par seule démesure. D’abord les ténèbres et puis, savoir comment, la lumière : celle-ci nous l’appelons le jour, l’autre, la nuit, et nous guettons en vain la seconde où le soleil paraît.   Soudain, tout prêt, un sabot claque – Une vielle femme parmi les formes premières vaque dans le champ de lumière,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2014

John Montague (1925 - ) : Mer vineuse / Wine dark sea

    Mer vineuse   Car il n’y a pas de mer tout cela n’est qu’un rêve il n’y a pas de mer sauf dans le fatras de notre tête : la mer vineuse de l’histoire où nous tournons tournons, nous débattons        et disparaissons.   Traduit de l’anglais par le collectif de traduction poétique du Groupe d’études et de recherches britanniques. Université de Bordeaux III in John Montagues : “ Amours, marées (The tides of love)”, William Blake and Co, 1988 ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :