13 février 2020

Bernart de Ventadorn (1125- 1200) : « Quand voie l’alouette mouvoir... » / « Quan vei la lauzeta mover... »

  Quand voie l’alouette mouvoir De joie ses ailes face au soleil, Que s’oublie et se laisse choir Par la douceur qu’au cœur lui va, Las ! si grand envie me vient De tous ceux dont je vois la joie, Et c’est merveille qu’à l’instant Le cœur de désir ne me fonde.   Hélas ! tant en croyais savoir En amour, et si peu en sais. Car j’aime sans y rien pouvoir Celle dont jamais rien n’aurai. Elle a tout mon cœur, et m’a tout, Et moi-même, et le monde entier, Et ces vols ne m’ont rien laissé Que désir et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 octobre 2019

Raimbaut de Vaqueiras (vers 1150 – vers 1207) : « Hautes vagues qui venez sur la mer... »

  Hautes vagues qui venez sur la mer Que le vent fait çà et là agiter, De mon ami savez-vous des nouvelles ? Parti là-bas, il n’est pas retourné.           Ah ! Dieu d'amour Parfois j’ai joie et parfois j’ai douleur.   Oh douce brise qui vient de là-bas Où mon ami vit et dort maintenant, Apporte-moi sa douce haleine à boire, Ma bouche s’ouvre et j’en ai grand désir.           Ah ! Dieu d'amour Parfois... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2019

Marcabru (1110 -1150) : « A la fontaine du verger... » / « A la fontana del vergier... »

  A la fontaine du verger Où l'herbe est verte près du gravier A l'ombre d'un arbre fruitier,  Agrémenté des blanches fleurs Et de chants d’oiseaux printaniers Trouvai seul sans compagnon Celle qui ne voulait mon bonheur    Etait damoiselle au corps bel, Fille d'un seigneur de castel ; Et quand je pensais que l'oiseau Lui faisait joie et la verdure, Ainsi que le doux temps nouveau, Et qu'elle entendrait mon appel Tôt ferai ses pensers changer   Des yeux pleurait près la fontaine Et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2019

Bernart de Ventadorn (1125 – 1200) : « Quand l'herbe fraîche... / « Can l'erba fresch'... »

       Quand l'herbe fraîche et la feuille naissent       Et la fleur bourgeonne au verger      Et le rossignol haut et clair       Lève sa voix et moud son chant  Joie ai de lui et joie ai de la fleur  Et joie de moi, de ma dame plus encore ; De toutes parts suis de joie clé et sens. Hélas d’elle est joie d’où toutes autres joies viennent.           Hélas comme meurs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2014

Beatritz, Comtessa de Dia (vers 1140 - après 1175) : « Grande peine m’est advenue… » / « Estat ai e

Grande peine m'est advenue Pour un chevalier que j'ai eu, Je veux qu'en tous les temps l'on sache Comment moi, je l'ai tant aimé; Et maintenant je suis trahie, Car je lui refusais l'amour,  J'étais pourtant en grand'folie Au lit comme toute vêtue.   Combien voudrait mon chevalier Tenir un soir dans mes bras nus,  Pour lui seul, il serait comblé, Je ferais coussin de mes hanches; Car je m'en suis bien plus éprise Que ne fut Flore de Blanchefleur. Mon amour et mon coeur lui donne, Mon âme, mes yeux, et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :