25 novembre 2020

Peire Rogier (vers 1145 – après 1197) : « En bon vers ne peut faillir... » / « Ges non puesc en bon vers fallir...

Peire Rogier, d'après un chansonnier du xiiie siècle (BnF, manuscrit français 12473, folio 2v.)   En bon vers ne peut faillir Alors que ma dame chante ; Comment pourrais-je d’ell’ mal dire ? Il n’est ici homme si rustre Qui d’un de ses propos ou deux De vilain ne tourne en courtois. Pour ce sachez bien que vrai est, Quel bien qu’en dis, je le tiens d’Elle.   A rien ne pense, ni désire Ni ai envie, ni talent, Sinon d’ell’, pour la servir Et faire ce qui bon lui plaît, Car je ne crois que... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2020

Bertand de Born (1140 – 1215) : « Me plaît le joyeux temps de Pâques... » / « Be·m platz lo gais temps de Pascor... »

Bertran de Born, d'après un chansonnier du XIIIe siècle. BnF, MS cod. fr. 12473.   Me plaît le joyeux temps de Pâques qui fait venir feuilles et fleurs et j’ai plaisir quand j’entends la jubilation des oiseaux qui font retentir leur chant dans le bocage et j’ai plaisir quand je vois sur les prés tentes et pavillons dressés et j’ai grande allégresse quand je vois dans la campagne rangés chevaliers et chevaux armés.   J’ai plaisir quand les éclaireurs font fuir les gens portant leur bien ; ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2020

Raimbaut de Vaqueyras (vers 1150 – vers 1207) : « Ne me plaisent hiver ni printemps... » / « No m'agrad' iverns ni pascors... »

  Ne me plaisent hiver ni printemps, Ni ciel clair ni feuilles de chênes, Mon succès me semble infortune, Toutes mes joies se font douleur, Et sont tourments tous mes plaisirs, Et me désespère mon espoir ; J’étais avec mon seul amour Plus heureux que poisson dans l’onde, Et puis d’amour m’en suis parti, Pauvre exilé et tout marri, Toute autre vie me semble mort, Toute autre joie déconfort.   Puisque d’amour ai perdu la fleur Le doux fruit, le grain et l’épi, De cet amour cher à mes dits, Qui me... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 octobre 2020

Jaufre Rudel (1110/1130 – 1148/1170) : « Ne sait chanter qui ne dit rien... » / « No sap chantar qui so non di... »

    Ne sait chanter qui ne dit rien Ni vers trouver qui ne dit mot Nul ne sait comment il va des vers Si leur mouvement ne l’anime Ainsi commence ici mon chant Plus l’ouïrez, plus il plaira.   Que nul de moi ne s’émerveille : J’aime qui jamais me verra, D’autre amour en mon cœur il n’y a Sauf une dame jamais vue Nulle joie ne me réjouit Je ne sais quel bien m’en viendra.   Coup de joie me frappe et m’occit Et le dard d’amour me dessèche La chair dont tout mon corps maigrit. Jamais je ne... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2020

Guillaume, duc d’Aquitaine, comte de Poitiers (1071 – 1127) : Chanson / Canso

  Chanson   Tout éjoui je ressens en amour Une joie que je veux éprouver plus vive, Et puisque à cette joie je veux m’en tenir Je dois faire tout mon possible Auprès de la plus belle entre les dames Que l’on peut voir et entendre.   Vous le savez, je n’ai de quoi me faire valoir Et je ne sais m’envelopper de grands éloges. Mais si jamais une joie peut fleurir, Par-dessus toutes celle-là doit donner grain Et sur les autres l’emporter en éclat Comme le soleil éclaire un sombre jour.   Jamais homme... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 avril 2020

Marcela Delpastre (1925 – 1998) : « Entre toutes choses... » / « Entre tot... »

            Entre toutes choses je louerai la main. Cinq doigts. Le poing fermé, l’oiseau qui dort, la tête sous l’aile.      Cinq doigts. Le poing qui se déplie comme une aile, la feuille de mai. L’oiseau qui se réveille. La tête, les pattes, le bec. La main vivante. Je te louerai.      La main qui s’ouvre et s’étend vers l’arbre et vers le pain, vers l’ombre et le soleil, et la chaleur du feu.      La main qui est... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 février 2020

Bernart de Ventadorn (1125- 1200) : « Quand voie l’alouette mouvoir... » / « Quan vei la lauzeta mover... »

  Quand voie l’alouette mouvoir De joie ses ailes face au soleil, Que s’oublie et se laisse choir Par la douceur qu’au cœur lui va, Las ! si grand envie me vient De tous ceux dont je vois la joie, Et c’est merveille qu’à l’instant Le cœur de désir ne me fonde.   Hélas ! tant en croyais savoir En amour, et si peu en sais. Car j’aime sans y rien pouvoir Celle dont jamais rien n’aurai. Elle a tout mon cœur, et m’a tout, Et moi-même, et le monde entier, Et ces vols ne m’ont rien laissé Que désir et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2019

Raimbaut de Vaqueyras (vers 1150 – vers 1207) : « Hautes vagues qui venez sur la mer... »

  Hautes vagues qui venez sur la mer Que le vent fait çà et là agiter, De mon ami savez-vous des nouvelles ? Parti là-bas, il n’est pas retourné.           Ah ! Dieu d'amour Parfois j’ai joie et parfois j’ai douleur.   Oh douce brise qui vient de là-bas Où mon ami vit et dort maintenant, Apporte-moi sa douce haleine à boire, Ma bouche s’ouvre et j’en ai grand désir.           Ah ! Dieu d'amour Parfois... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 mars 2019

Marcabru (1110 -1150) : « A la fontaine du verger... » / « A la fontana del vergier... »

  A la fontaine du verger Où l'herbe est verte près du gravier A l'ombre d'un arbre fruitier,  Agrémenté des blanches fleurs Et de chants d’oiseaux printaniers Trouvai seul sans compagnon Celle qui ne voulait mon bonheur    Etait damoiselle au corps bel, Fille d'un seigneur de castel ; Et quand je pensais que l'oiseau Lui faisait joie et la verdure, Ainsi que le doux temps nouveau, Et qu'elle entendrait mon appel Tôt ferai ses pensers changer   Des yeux pleurait près la fontaine Et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2019

Bernart de Ventadorn (1125 – 1200) : « Quand l'herbe fraîche... / « Can l'erba fresch'... »

       Quand l'herbe fraîche et la feuille naissent       Et la fleur bourgeonne au verger      Et le rossignol haut et clair       Lève sa voix et moud son chant  Joie ai de lui et joie ai de la fleur  Et joie de moi, de ma dame plus encore ; De toutes parts suis de joie clé et sens. Hélas d’elle est joie d’où toutes autres joies viennent.           Hélas comme meurs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :