105031975[1]

 

La pierre passe aussi

Par le froid de la mort

 

Laissant la lumière dehors

Garde la nuit sans fêlure

Mais soit clair

Si l’on te fend.

 

Qui ?

Edition complète et définitive

Mostra del Larzac, 1969

Du même auteur :

Pour une mort choisie (08/07/2014)

« Je me forçais à naître chaque jour… » (15/06/2016)

Ville (15/06/2017)

« Il y a ce corridor sans fenêtre... » (14/06/2018)

Qui ? (14/06/2019)