contributor_1339_195x320_1_

 

Règles de stratégie

 

 

se lever tôt, voir

le jour se lever, le suivre où il tourne,

 

avant que ne s’ouvre la porte du lycée

          Victor Considérant

sur la terrasse jonchée de feuilles –

 

devancer les autres (fierté de Paris)

défier les futures boules de neige,

ne pas craindre, volets grands ouverts

          malgré le couvre-feu,

la diffamation, les aigreurs –

 

écouter l’ennemi en le regardant dans les

          yeux,

changer ses propres paroles.

 

installer le téléphone du P.C. dans sa

          propre chambre,

à côté de la machine à romans.

 

lire ce que l’on écrit sans peur du jugement,

l’éprouver à l’incompréhension,

 

                                          traverser

l’immense ignorance de l’adolescence

prolongée,

loin du père ou près du père,

 

enregistrer tous les messages clandestins,

                  en faire son arme principale,

 

se lever de plus en plus tôt,

chercher du lait très loin, malgré la nuit

          qui tombe,

 

les genoux tremblant sur le cadre, les pieds

             rivés aux pédales grinçantes,

 

un livre annoté dans la poche intérieure du

          veston,

 

 

seul révolver, seules balles.

 

 

répondre par un signe affirmatif

          à toute invitation inexpliquée –

suivre la chevelure qui bouge à

          l’improviste,

                                 dans le creux

là où nul n’a pris place,

                                    avancer,

 

peindre malgré l’orage imminent le vol des

          corbeaux sur le coteau

au bout du monde,

                       là où le chevalet

surplombe les serpents –

                               avec elle, oui,

princièrement absente

à tous les rendez-vous.

 

se représenter avec précision une gomme

un petit couteau,

 

                       refuser de signer

les arbres,

prendre garde d’effacer toute espèce de

          sillage.

 

ne pas perdre de vue les mathématiques

           leur

Résistance dans les bois des environs.

                                                    Elles

sauvent parfois de l’extrême malheur,

             comme de l’injustice.

 

                                                     (ne pas

    hésiter de demander aux gardiens la

    permission d’aller chez le coiffeur, où

   ils vous accompagnent avec des mitrail-

   lettes)

 

                                               ne pas imiter

     le Père ,

refuser le système des Petites  Annonces.

                              refuser l’enrôlement par    

devancement d’appelsous les drapeaux .

 

le contredire chaque fois que l’évidence

          le veut.

par exemple : dans le calcul du produit

          national brut.

 

regarder attentivement les soldats couchés

          sur les toits, même s’ils sont cosaques.

 

observer des après-midi entières

          l’imperceptible mouvement des

          meules de foin.

 

accepter de couper le blé en plein soleil,

s’enivrer à mort.

                          sourire des taons.

 

(Ceci dire n’est pas l’éloge de la patience,

         ni de l’indifférence, mais de la diffé-

         rence même)

 

trouver sa boussole par hasard, en pleine

          rue de Pontarlier,

                                  ou près

          du Val-de-Grâce,

dans cette rue où disparaissent les

          chevelures du feu,

ne jamais regretter les heures jardinées

          au Luxembourg,

                            ne jamais les revivre.

se tenir sur le balcon, comme un capitaine

          avec sa longue vue, respirer,

                                                        franchir

          l’interdit

en créant la complicité.

 

 

                                    s’inventer un frère,

le faire mourir de surdité dans un château.

 

                                   oublier, chaque fois,

tout ce qui précède,

                         l’oublier définitivement :

la mémoire limite chaque mot, chaque

          geste,

                                  ankylose la trouvaille

 

 

se faire une règle de désobéissance très

          stricte,

          - boucler sa valise, si nécessaire,

avec ou sans brosse à dents,

                 avec ou sans carte d’identité,

et rejoindre l’ami le plus proche, le plus

          silencieux

                 ne pas céder devant les larmes.

faire front contre toutes les injures,

          leur opposer

                       une phrase de poings.

 

se taire pendant qu’on instruit le procès

          du père,

          lui porter des oranges en prison,

          lui écrire comme à son fils,

                                                   renverser

          la République.  

 

tapoter sur le bord de la table où il mange,

          père prodige,

                             s’interdire toute plainte,

dominer d’un mot (un seul) l’avalanche

          des accusations :

                                 le mot chirurgie, par

          exemple.

opérer ce transport verbal comme une bille.

 

(la liberté est à conquérir dès l’entrebaille-

          ment des paupières, le dentifrice en

          décide)  

 

économiser les réserves de meurtres.

 

ne tuer que ce qui oblitère les différences.

          danser, ensuite,

                                  parce que

le sang fait la fête dans le corps qui naît.

 

(on n’assassine, EN SOI, que ce qui nous

          ressemble)

 

se trouver à l’heure dite

                                à la sortie de prison,

les mains vides,

                         les yeux rajeunis,

planant.

 

               s’abstenir de tout commentaire,

               notules ineptes.

suivre l’axe tracé entre les jambes

          une fois pour toutes

par le trop-plein.

 

se réveiller toujours plus tôt :

 

ne plus ensevelir le sommeil dans la nuit,

devenir prophète à l’intérieur de l’horloge,

          poème-dents.

 

ne plus se coucher, ne plus se lever

                 couper le temps par la diagonale

 

ne plus manger que ce qu’offrent les amis,

se laisser voler sa dernière veste,

                                                 mais  

          chasser le poète

qui défend les droits des propriétaires,

l’aveugler de sel,

le botter dans l’escalier,

                                      telle est la loi N°1.

 

(les insultes manquent le génie)

 

                            ne pas remplacer le père,

                            jamais,

refuser de jouer la dialectique, perturber

                             Hegel, perturber Marx

(le peuple a décapité son roi, il décapitera

                              sa dialectique).

 

identité fil bleu, - fil blanc

                          se lever tôt, voir

le jour se lever, le suivre où il tourne

 

Dégradation générale

Editions Seghers, 1974