moton29[1]

 

Règles de stratégie

 

II

(malade, se souvenir

                                 - parler au présent)

 

le télégramme vient de tomber dans la

     boîte aux lettres en forme de guérite.

 

il ressemble, par la stupeur et la rage qu’il

     suscite,

à un portrait de Dora Maar par Picasso.

 

je l’examine

                     je reconnais toute la forêt, la

grotte des fées,

                          les roches tremblantes,

le manège où tournaient les bras de Matisse

                             absente, bracelétés de jade.

 

: saccager la famille,

                                   il n’y a pas d’autre

     issue,

la réduire en dés,

                             qu’on joue, qu’on jette.

les lancer sur un seul télégramme

                                                       et claquer

     la porte.

 

dresser la couronne sur cette Impasse où

     l’on va dormir

voir cette couronne tourner dans la loge de

     concierge en trapèze

 

apercevoir Thulé dans une tasse à thé sans

     sucre à l’entrée du métro Babylone.

 

le chevalier au gant,

                                 dont on admire les

     silences,

                                 l’interstice de sourire :

ce serait moi, immobile, les yeux mi-clos,

     sur ce divan.

 

                                                        moi qui

vole le pain

                     vole les livres zen

émigre de chambre en chambre

                                                    change

     d’écriture

                      passe le

long de tous les murs comme la craie sur

     le tableau noir

 

« Dire quelque chose »

                                     « Quelque chose tire »

couper la parole aux nains

 

(Echec et mat : hier, ce mot

                         à la renverse,

ne montre qu’un sexe trop étroit,

frigidité de sœur cadette à toutes celles qui

     viennent.

                                                   les phrases)

 

préférer le Sahara des jardins publics, des

     terrasses et des bars,

dans l’attente de Nicola Flamel : le café.

                                                    préférer

l’errance sur quatre mètres carrés,

                                                       la censure.

maquette idéale du premier poème

     de Dazet aux cils roux,

                                            la haine

dans les galeries,

                             le soir au pied des

     fauteuils

   connaisseurs de langues,

                                         dur paillasson.

 

J’en passe :

                  l’amitié sans exemple,

rien ne peut la mesurer. Elle ouvre

     la survie

                seule peuplée.

 

(le discours naît d’une protestation intime

     contre la séparation)       

 

                 au-dessus du rideau de fer   

                 de la Boucherie du 4

écouter Baudelaire jusqu’à l’heure

         de sortie des poubelles

                                       Baudelaire qui brise

          tout

et à qui il faut refuser le dernier œuf,

Baudelaire dont le « je » traverse le second

            miroir.

 

A la veille des Citoyens du monde,

                                                         place de

     l’Opéra,

une histoire de concierge, encore, mariée à

     un flic

(scandale et vieillerie poétiques)

 

                                                      - ivre de

     faim,

assaillir ce mythe, le fendre.

 

                                                  passer dans

le tunnel du Mont-Blanc qui n’existe pas

     encore

- au centre des yeux de celle qui allume

     un feu à la mémoire d’Eric von Stro-

     heim,

spaghetti enfin digérés,

                                       cul lavé.     

 

Déclarer une guerre universelle

     au Jugement.

 

Combattre sur ce plan jusqu’à son amour,

     ses amitiés, prendre le risque de les

     perdre –

perles dans la rainure du plancher –

plutôt que de célébrer les arguments

     d’autorité.

 

la vie ne mérite pas d’être jugée.

 

                                                      subvertir

l’ordre qui la pense, l’interprète ou la pro -

     tège,

               mourir à cette idée,

seule fièvre.

 

                       il y a des années que je

gonfle de ce tonnerre de sang.

                       j’y exploserai,

                                                pour attester

la fragile,

                l’inoubliable peau d’enfant.

 

d’ici là, j’intérioriserai la sorcière.

 

Dégradation générale

Editions Seghers, 1974

Du même auteur : Règles de stratégie (I) (05/11/2019)