benjamin_fondane_1_

 

Je songe au passant qui

Traverse sans hâte la rue.

Que de fois déjà il l’a vue !

Il ne la reverra plus.

 

Je pense à l’homme qui

Etend dans ses draps une femme.

La vieille chanson que la femme !

Mais c’est pour la dernière fois.

 

Je pense au poète vieilli.

Voyez : il écrit un poème.

En a-t-il écrit, des poèmes !

Mais celui-là c’est le dernier.

 

Je pense à l’homme qui

Eteint sa lampe et se couche.

Tant de fois il s’est endormi !

Mais cette fois c’est pour de bon.

 

Je pense, je pense, je pense

à la vie des éphémères

qui meurent en ouvrant les yeux.

septembre 1943

 

Le mal des fantômes

Editions Verdier, 11220 Lagrasse, 2006

Du même auteur :

Ulysse (04/11/2015)

Le mal des fantômes (04/11/2016)

                                                                                    L’Exode  - Super Flumina Babylonis  (04/11/2017)

Tianic (04/11/2018)