16 janvier 2019

Philippe Soupault (1897 – 1990) : « Rien que cette lumière ... »

  Rien que cette lumière que sèment tes mains rien que cette flamme et tes yeux ces champs cette moisson sur ta peau rien que cette chaleur de ta voix rien que cet incendie rien que toi   Cat tu es de l’eau qui rêve et qui persévère l’eau qui creuse et qui éclaire l’eau douce comme l’air l’eau qui chante celle de tes larmes et de ta joie   Solitaire que les chansons poursuivent heureux de ciel et de la terre forte et secrète vivante ressuscitée Voici enfin ton heure tes saisons tes années   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2018

Philippe Soupault (1897 – 1990) : « Sous les arbres mauves… »

      Sous les arbres mauves une nuit mauvaise j’allais contre le froid tous ceux que la faim faisait doucement gémir tous ceux qui laissaient tomber les bras guettaient dans l’ombre Ils étaient là près de moi Leurs yeux trop grands étaient des menaces J’avais honte de savoir marcher et une lumière plus douce que la neige me tirait Tu ne me quittais pas tu dormais et ta vie était cette nuit que je respirais Je savais par mes yeux mes mains mes pas que tout s’effaçait qu’il n’ y avait plus que la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2017

Philippe Soupault (1897 – 1990) : « Est-ce le soleil qui se couche… »

  ………………………………… Est-ce le soleil qui se couche  Est-ce le sommeil Est-ce moi  Je ferme les yeux simplement pour mieux voir mon pays mon royaume Il n'y a plus rien autour de moi mon pays du sommeil que je découvre à tâtons la reine a les yeux d'un vert spécial presque tendre il y a toujours de belles forêts qui bercent le silence Je vois de grands chemins très blancs comme les lignes de la main Rien ne sert de pleurer les larmes éternelles sont des étincelles qui brillent et qui creusent les yeux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2016

Philippe Soupault (1897 – 1990) : Westwego

« Rien que cette lumière ... » (16/01/2019)   Westwego 1917 – 1922 A M.L.   Toutes les villes du monde oasis de nos ennuis morts de faim offrent des boissons fraîches aux mémoires des solitaires et des maniaques et des sédentaires Villes des continents vous êtes des drapeaux des étoiles tombées sur la terre sans très bien savoir pourquoi et les maîtresses des poètes de maintenant   Je me promenais à Londres un été les pieds brûlants et le coeur dans les yeux près des murs noires... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2015

Philippe Soupault (1897- 1990) : Est-ce le vent

Est-ce le vent   Est-ce le vent qui m’apporte tout à coup ces nouvelles Là-bas des signaux des cris et puis rien la nuit C’est le vent qui secoue et qui chante Il traîne derrière lui tout un fracas et une lente poussière quelque chose de mou quelque choc qui est la paresse une de ces méduses mortes qui pourrissent en crachant une odeur rose c’est le vent qui pousse ces pauvres bateaux bleus et leur fumée morose qui secoue ces arbres malheureux et c’est lui encore qui enivre les nuages il rase l’herbe Je sais... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2014

Philippe Soupault (1897 - 1990) : Georgia

    Je ne dors pas Georgia Je lance des flèches dans la nuit Georgia j'attends Georgia Le feu est comme la neige Georgia La nuit est ma voisine Georgia J'écoute les bruits tous sans exception Georgia je vois la fumée qui monte et qui fuit Georgia je marche à pas de loup dans l'ombre Georgia je cours voici la rue les faubourgs Georgia Voici une ville qui est la même et que je ne connais pas Georgia je me hâte voici le vent Georgia et le froid et le silence et la peur Georgia je fuis Georgia je cours Georgia ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :