77228465_640_1_

 

Ce fut une longue attente, comme un hiver de sécheresse. La terre et l’air

étaient de même pesanteur. Tout était muet. Longtemps le ciel échappait

au regard. En nous le chemin était long. Quelle réponse à donner à cette

question que l’on savait sans terme. Il fallut apprendre à l’accepter dans

sa vérité de question et vivre dans l’amitié de l’attente, quand tout en

nous brûlait d’impatience.

 

Un jour sans importance

Editions Rougerie, 1990

Du même auteur :

Esquisses pour un hiver (09/03/2016) 

Glanes (10/03/2017)