880000_france_paul_valery_1_

 

Le Sylphe

 

 

Ni vu ni connu

Je suis le parfum

Vivant et défunt

Dans le vent venu !

 

 

Ni vu ni connu,

Hasard ou génie ?

A peine venu

La tâche est finie !

 

 

Ni lu ni compris ?

Aux meilleurs esprits

Que d'erreurs promises !

 

Ni vu ni connu,

Le temps d'un sein nu 

Entre deux chemises !

 

Charmes

Editions de la Nouvelle Revue Française, 1922

Du même auteur :

La fileuse (29/05/2014)

Le cimetière marin (27/05/2015)