21 octobre 2021

Paul Fort (1872 – 1960) : Hymne dans la nuit

  Hymne dans la nuit        L’ombre, comme un parfum, s’exhale des montagnes, et le silence est tel que l’on croirait mourir. On entendrait, ce soir, le rayon d’une étoile remonter en tremblant le courant du zéphir.        Contemple. Sous ton front que tes yeux soient la source qui charme de reflets ses rives dans sa course... Sur la terre étoilée surprends le ciel, écoute le chant bleu des étoiles en la rosée des mousses.        Respire, et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2019

Paul Fort (1872 – 1960) : Chanson à l’aube

  Chanson à l’aube        - Où donc est ma peine ? Je n’ai plus de peine. Où donc est ma mie ? Je ne m’en soucie.      Sur la douce plage, à l’heure sereine, dans l’aube innocente, ô la mer lointaine !      - Où donc est ma peine ? Je n’ai plus de peine. Où donc est ma mie ? Je ne m’en soucie.     Tes flots de rubans, la brise marine, tes flots de rubans entre mes doigts blancs !     ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2017

Paul fort (1872 – 1960) : Le chef de saint Denys

  Le chef de Saint Denys        Le printemps est né, mesdames, sur les tours de Notre-Dame.      Aussi dans la grande Rose au fond de la nef enclose.      Comme il brille ! voyez-le, à genoux sur les prie-Dieu.      Même, au cri d’une hirondelle, il est né au-dessus de l’autel ;      à travers la Rose en fleur, il lui jette des couleurs.      Le printemps est né, mesdames, sur les tours... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2016

Paul Fort (1872 – 1960) : Si le bon Dieu l’avait voulu

  Si le bon Dieu l’avait voulu        Si le bon Dieu l’avait voulu – lanturlurette,lanturlu – j’aurais connu la Cléopâtre, et je ne t’aurais pas connue. Las ! que fussé-je devenu sans ton amour que j’idolâtre ? Mais le bon Dieu n’a pas voulu – lanturlurette et lanturlu – que je connaisse Cléopâtre. Gloire à Dieu au plus haut des nues !        Si le bon Dieu l’avait voulu – lanturlurette,lanturlu – j’aurais connu, vêtues ou nues, j’aurais connu la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2015

Paul Fort (1872 -1960) : Le bonheur

  Le bonheur        Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite, cours-y vite. Le bonheur est dans le pré. Cours-y vite. Il va filer.       Si tu veux le rattraper, cours-y vite, cours-y vite. Si tu veux le rattraper, cours-y vite. Il va filer.       Dans l'ache et le serpolet, cours-y vite, cours-y vite, dans l'ache et le serpolet, cours-y vite. Il va filer.       Sur les cornes du bélier, cours-y vite, cours-y vite, sur... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2014

Paul Fort (1872 - 1960) : Le chat borgne

    Le chat borgne        La femme est aux varechs, l’homme est à la Guyane. Et la petite maison est seule tout le jour      Seule ? Mais à travers les persiennes vertes, on voit luire dans l’ombre comme une goutte de mer.      Quand le bagne est à l’homme, la mer est à la femme, et la petite maison au chat borgne tout le jour.   Ballades françaises Editions Flammarion, 1983 Du même auteur : Le bonheur (30/05/2015)  Si le bon... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :