topor_1_

 

Merci ô mes amis

De m'avoir égorgé si promptement

Avec une serviette autour du cou

Pour protéger mon col de chemise

Merci pour la beauté du geste

La suavité du toucher

L'élégance du tracé

La discrétion exquise de la plaie

La vivacité du coloris

Merci pour le soutien moral

Les encouragements les tapes dans le dos

Les bons sourires amicaux

Moi aussi je vous souris

Doublement

Au-dessus et au-dessous du menton

 

 

Pense-bêtes

Le cherche midi éditeur, 1992