samihalqasim[1]

 

Lettre de prison

 

Mère,

Ca me fait mal mère

De savoir que tu pleures

Quand des amis viennent

A mes nouvelles.

Mais, crois – moi, mère,

La beauté de la vie

Est née, ici, de ma prison

Et, crois – moi, mère,

Mon dernier visiteur

Ne sera pas l’oiseau

Noir de mauvais augure.

Ce doit être le jour

Ce doit être le jour.

 

Traduit de l’arabe par Abdellatif Laabi

In, « Poésie palestinienne de combat. Anthologie proposée par

Abdellatif Laabi », Pierre Jean Oswald, éditeur, 1970

 

Du même auteur :

Notre chemise râpée (18/02/2018)

Au vingtième siècle (17/02/2019)