14 février 2019

Yorgos Markopoulos / Γιώργος Μαρκόπουλος (1951 -) : « Mer en hiver... »

  Mer en hiver délaissée des humains.   Asseyons-nous là un instant, bien sages. Comme dans l’enfance à la fête de l’école. Comme les invités dans la cour aux fiançailles de grand-mère, un dimanche de juin 1930. Comme les deux étrangers à la gare de Corinthe avant de s’aimer derrière des caisses de bière vides et le phono abandonné, sans se rendre compte, une demi-heure avant leurs trains, et disparaître à jamais.   Mer en hiver délaissée des humains.   Nous qui avons tant souhaité la sérénité, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2015

Yorgos Markopoulos / Γιώργος Μαρκόπουλος (1951 - ) : L’étranger

L’Etranger   Car l’étranger dans la journée ne connaît pas la ville.   L’étranger la connaît le soir, quand elle dort.   Il repart au matin, l’air dur de qui a cherché en vain.   Toi qui l’aimas un jour quand tu le verras passer devant ta porte, donne-lui un peu de l’ancienne tendresse.   Et pense après des années que par ta vie un jour Ulysse est passé   Traduction de Michel Volkovitch In Les Poètes de la Méditerranée, Anthologie. Editions Gallimard (Poésie), 2010  Du même... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juillet 2014

Yorgos Markopoulos / Γιώργος Μαρκόπουλος (1951 - ) : Tu entres au Pirée

    Tu entres au Pirée   Soir profond. Tu entres au Pirée apportant caisses de poissons et farine.   Salut Pirée, toi et ta crasse, ton huile, tes wagons, et les barbeaux durs comme l'acier dans tes beuglants. Les lanternes pisseuses des bars au plafond de ton ciel nous éclairent la nuit des mollets de coq arpentent la rue boueuse, des fesses d'hommes desséchées comme le cul d'un chien mal nourri.   Hippies de Petràlona, bellâtres de Troùba.   Salut Pirée, toi et ta pauvreté, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :