jany-cotteron-250x313[1]

 

Laisse-moi

 

Laisse-moi

J’ai des vagues de haine

au bord de mes paupières

Des flux de mots amers

en houle de silence

 

Laisse-moi

Dans l’écume de sang

où chavire ma vie

Dans le ressac lancinant

qui gémit dans ma tête

 

Laisse-moi

Sur le sable de l’absence

se sont brisés mes coquillages

Et les poisons des grandes eaux

ont fermé leurs écailles

 

Le chant des pierres et de l’eau

Editions Samizdat, 1218 Grand-Saconnex (Suisse)

De la même autrice :

F aille (17/07/2018)

N’importe où (14/07/2019)