193x108-VvM[1]

Sur le plateau pierreux aiguisé par le souffle, dans l'heure grave et les voix délivrées,

dort un village accroupi dans sa feuille.


Là-bas, derrière la ride de la terre, il y a la mer immensément présente, que rien n'abrège,

et ni même un oiseau.


Pays du nord parmi la figue et le raisin, je me souviendrai longuement de tes maisons de

pierre froide, avec leur dos de treilles, --- comme un troupeau engourdi par le vent.

 

Embrasures (IX), Editions Fata Morgana