artworks-000243258113-wr9lbz-t500x500[1]

 

Dire II

 

.......................................................................

 

tendre les mains pour s’agripper à l’air –

tendre les mains – toujours rien – aucune

consistance – quel besoin pourtant – alors

prendre quelque chose dans la main – avant

de glisser à nouveau – le bord de la chaise –

cette dureté – la résistance – une vraie

résistance au secours encore – le monde qui

durcit – recommencer à se heurter – repris par

le jeu encore – des mots pour les choses – et

on sait déjà -  des mots pour eux – les

retrouver quelque part – dehors – hors de soi

- ou dedans – bientôt – si on ne refuse pas

tout de suite le premier attouchement – refuser –

lâcher le bois – s’arracher à sa solidité –

essayer de rester ici – dans la buée – imprécise

 

peu à peu - dans la brume – ne reposant sur

rien – les mains reposées sur les genoux –

des mots – en tourbillons – noyant le silence –

la tête en caisse de résonnance – martelée par

des sons amplifiés démesurément – habiter

chaque mot – emplir se couler à l’intérieur –

dehors enfin

 

confusément - vibrer là – comme une corde

tendue – un son unique – du grave lointain à

l’aigu – souffrance dans l’aigu – insupportable

- déchirement au milieu de ventre – spirale

vibrante dans la tête – fuite du son inversée –

retour à travers la peau – dans la vibration –

fuite aussi de la lumière vers l’extrêmement

blanc – soleil blanc à l’intérieur – incandescence

aussi – insupportable – ces mots-là

 

maintenant à la quête des mots – sans fin –

leur choix imprécis – incontrôlé – vulnérable –

devenir le soleil blanc -  l’incandescence –

pour un moment – la douleur de la brûlure –

provisoire – le mot brûlant – laissant sa

marque tout au fond – ou bien au milieu du

visage – soudain – un trou béant

 

après – longtemps – le silence – l’immobilité

- plus de visage – une sorte de bouillie

difforme – perte de l’ossature surtout – les os

partout brisés – pas d’émiettement – plutôt

la dissolution – plus de consistance d’os nulle

part – une coulée – tout le long du corps –

lentement se répandre – des vagues – des

soulèvements douloureux

 

parfois dans cette pâte – par intermittence –

crevant lourdement le visqueux – comme une

bulle énorme – une trouée difficile – par toutes

les pulsions incontrôlées – unifiées soudain

dans un effort inouï – à chaque fois – on dirait

le dernier – sûrement

 

émis comme un sifflement très sourd – dans les

murs inhabités maintenant – le temps mis par le

son assourdi – de la boue du sol aux murs

s’éloignant san cesse – l’espace de plus en plus

vaste – salle immense – brusquement – temps

étiré – comme le temps du mot écrit –

flottement tout autour - instable -  peut-être

trop pesant – alourdi du poids de cette pâte

encore – temps mort tout autour – gouffre –

détresse autour du mot – attente

 

prolonger – durer dans l’immobile - des jours

entiers ainsi – pas un frémissement – mais

pas de somnolence - rester tendu dans le mou –

des mots par bouchées lentes – pâteuses

emplissant bien la bouche – la langue gonflée –

les dents anesthésiées – ouverture à peine des

mâchoires – les lèvres peu à peu rentrées –

amincies – abandonnant le visage

 

des mots ainsi - sur quoi encore  - signification

si légère – des petites choses - celles qui

restent en dessous – qui affleurent après avoir

traversé les couches tranquilles – calmes –

sans importance – là où l’on n’écoute pas – ne

sent pas – presque inerte – plus d’effort à

penser - ça vient doucement du fond – en

masses larges – mouvantes – vers ce qui  est

tout proche  - la main – le bras – l’oreille -

le visage écrasé sur le sol – l’œil ouvert au

bord d’un mur

 

 

 

Là - ramassé - les genoux repliés sous le

ventre - le papier froissé dans les doigts –

essayer dans les plis – les cassures – essayer

de tracer un signe – de l’autre main engourdie –

coincée entre la jambe et le bois – un signe un

dessin

 

un mot pour ouvrir – pour s’éloigner du mur –

retrouver la force dans la main – pour déplier

les doigts - refaire des gestes – reprendre

l’habitude – étendre les doigts –décoller les

lèvres du mur – regarder

 

du plat de la main – lisser la feuille – crayon

qui roule sous la jambe – rattraper entre les

doigts – serrer -  rapprendre – le

premier trait  - à peine effleurer – noircir –

passage opaque du cri au signe

 

 

 rester là avec un mot - longtemps – chercher

autour – attendre

jour qui passe – peut-être – toujours ici –

l’obscurité – autour du mot – toujours le son

unique – même note tenue sourdement – sans

cesse

 

le bloc du mot se désagrège – un effritement  

nécessaire –  les significations affluent de partout

– de cercles en cercles – le monde bouge –

bascule - vouloir arrêter le flux – la marée

envahissante – endiguer – se restreindre -  

çà déborde – rien à faire - comme des pièces

d’engrenage – de nouveaux murs s’édifient

tout autour – toujours monter  - se tendre plus

haut – pour voir au-dessus – la peur du vide

en dessous – tout le temps – de plus en plus

loin – s’enfuir dans le mot – comme un

vertige

 

un mot émergeant du gouffre – pourquoi –

émergeant au milieu du flot - milieu des

phrases - celui-là – une sorte de précision –

au hasard – dans la confusion – dans le flou

– pourquoi

 

sans savoir – sans y arriver – comme çà –

perdu -  aucune réponse aux questions – et

finalement plus rien qui ressemble vraiment à

une question – s’accrocher à ce mot – là – tout

seul – y passer des jours – ne pas le perdre –

en faire mon noyau

................................................................

 

Dire I- II

Editions Seghers / Laffont (Change), 1972

De la même autrice :

Survie (07/08/2016)

Dire II (1) (11/01/2020)

Dire II (2) (11/01/2021

Dire II (3) (11/01/2022)

Dire II (5) (11/01/2024)