15 janvier 2019

Zu Shuzhen / 朱淑真 (1135 – 1180) : En regardant voler les couples d’hirondelles

  En regardant voler les couples d’hirondelles   Un rayon oblique envahit ma chambre solitaire, Déjà le crépuscule assombrit à demi ma porte, Les hirondelles feignent d’ignorer ma si grande tristesse Sous l’auvent de ma demeure, deux par deux, elles tourbillonnent en liberté.   Traduit du chinois par Shi Bo in, «A celui qui voyageait loin. Poèmes d’amour de femmes chinoises, (VIIème – XVIème siècle) » Editions Alternatives, 2000 De la même auteure : Sur l’air « Sheng tsa tse »... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2018

Zu Shuzhen / 朱淑真 (1135 – 1180) : Touchée par les paroles d’un fermier pendant les chaleurs sèches

  Touchée par les paroles d’un fermier pendant les chaleurs sèches Kure wen tianfu yu you gan   Roue du soleil, feu charrié qui brûlent le ciel infini, Jours caniculaires du sixième mois, Les nuages secs en dix mille paliers rougeoient sans pleuvoir, La terre se fend, les fleuves tarissent, poussière soulevée par le vent. Les paysans craignent la mort des grains dans les champs, Pédalent dans les norias, secourant les champs sans répit. En ces longues journées, affamés, assoiffés, gorges en feu, Sueur de sang,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2017

Zu Shuzhen / 朱淑真 (1135 – 1180) : Sur l’air « Sheng tsa tse »

  Sur l’air « Sheng Tsa Tse »   L’an dernier, à la Fête des Lanternes, Le marché aux fleurs avait l’éclat du jour. Quand la lune monta au bout des saules, Après le crépuscule, j’allais retrouver mon bien-aimé.   Cette année-ci, à la même Fête, Ni lune ni lanternes n’ont changé. Mais je ne vois plus l’ami de l’an passé Et les pleurs trempent la manche de ma robe.   Traduit du chinois par Patricia Guillermaz In, « La poésie chinoise des origines à la révolution » Editions... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :