01 novembre 2017

Jean-Pierre Verheggen (1942 -) : « Ecrire, c’est cà !... »

        Ecrire, c’est cà !      C’est d’abord découvrir qu’on a, en nous, ce trou d’mort à langues trouées où s’entassent, pêle-mêle, ces langues de tiraillous du Tchad ou de cajuns des bahous, cousins des ex-bat. d’Af., eux-mêmes matassins négropolitains des rastas de squatts, matachés de oualongadoudoux, comme chez nous, à Gembloux !      C’est comprendre et aimer çà quitte à avoir l’air d’avoir trop soufflé dans l’encrier du nec sous-ultra !-... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2015

Jean – Pierre Verheggen (1942 - ) : Poème avec hareng – gros – gros – cros

  Poème avec hareng – gros – gros – cros   Un hareng que le Poète choisira gros - gros – gros et même bouffi – bouffi – bouffi une sorte de hareng – outang baraqué fitness mais qu’il sortirait de sa saumure – mure – mure avec délicatesse pour le dévorer à pleins crocs – crocs – crocs et satisfaire ainsi son appétit gros – gros – gros ! Un hareng bien choisi qu’il accompagnerait d’un beau saumur – mur- mur- champigny (cette fois-ci) Un hareng excellent, bouvard et bien rogué, et surtout bien éduqué, un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2014

Jean – Pierre Verheggen (1942 - ) : Monsieur Panurge

    Monsieur Panurge   Pourtant ça pas n’urge ! ça pas n’urge ! Rien ne presse ! Y compris dans le monde scientifique où – c’est d’un triste ! – çà panique de moins en moins lubrique ! Tous les moutons de la Révolution génétique vous le diront ! Le bélier reproducteur n’a-t-il pas vu ses boules réduites au rang de simple boulier compteur et l’agneau se retirer de l’agnelle au profit de la gnôle du vétérinaire qui le fait ressembler trait pour... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :