05 octobre 2018

Pierre Torreilles (1921 – 2005) : Silence...

    Silence, où la voix s’enracine, de nul regard espace où je me tiens, de nul passage désormais le sentier indistinct, haute terre habitable.   Maintenant dé-nommé le visible s’écrit.   De ce jardin bientôt où conduit tout cheminement l’imprononçable accès, puis comme une rumeur le lent besoin des mots de toute fleur absent.   As-tu sacrifié à cette absence ? as-tu recommencé mais inlassablement l’impatience incertaine ?   Les arbres agrippés dans la mort, noirs, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :