28 novembre 2021

Wolfdietrich Schnurre (1920 – 1989) : Nouveaux poèmes 1965 – 1979 (I) / Neue Gedichte 1965 – 1979 (I)

  Nouveaux poèmes 1965 – 1979 (I) Pour Marina   I   IN MEMORIAM La pureté de l’arête de ton nez. Tes sourcils sont des ailes de colibri.   Tes doigts, faits pour modeler les gouttes de rosée.   Où dort-elle ton ombre ? Je me couche auprès d’elle   BONHEUR Tu es couchée au soleil, renarde ; indolente, devant l’entrée de ta tanière.   Ton pelage frémit. Comme des étincelles de cuivre les puce sautent là-dedans.   Avec ton oreille gauche tu épies le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2020

Wolfdietrich Schnurre (1920 – 1989) : Le fils / Der Sohn

  Le Fils   J’attends mon père qui revient de son champ. Il m’a promis de rapiécer mon cerf-volant. Être le familier de la terre et du ciel : qui peut établir de tels liens ?   Traduit de l’allemand par Raoul Bécousse In, Wolfdietrich Schnurre : « Messages clandestins, et nouveaux poèmes » Editions Noah, 1986 Du même auteur : Adoration /Anbetung (28/11/2014) Messages clandestins, poèmes 1945 – 1956 / Kassiber, gedichte 1945 – 1956 (I) (28/11/2015) Messages clandestins, poèmes... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2019

Wolfdietrich Schnurre (1920 – 1989) : Messages clandestins, poèmes 1945 – 1956 / Kassiber, gedichte 1945 – 1956 (IV)

  Messages clandestins   .................................................................. PRIERE Effraie-moi. Afflige-moi de visions d’horreur. Ne te retire pas derrière le large écran d’un divertissement coloré. Ne me laisse pas dépérir dans cette forêt d’antennes de télévision. Brise avec mon trépas les séries d’une statistique normalisée et envoie une mort, à qui terreur et technique sont odieuses, qui librement s’approchera de moi, dans l’auréole de l’épouvante, mais dont le front aussi sera nimbé ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2018

Wolfdietrich Schnurre (1920 -1989) : Harangue du policier de banlieue pendant sa ronde du matin / Ansprache des vorortpolizisten

  Harangue du policier de banlieue pendant sa ronde du matin     Tu habites dans la rosée, dans le cri de la sittelle au-dessus des jardins, dans le cauchemar du mouchard et le rail conducteur du train de banlieue. Tu souffles le brouillard dans la vallée, la suie sur la bougie d’allumage, tu chantes sous le sabot du cheval et par la bouche de l’ivrogne. Telle est ta mission. Les veines du germe palpitent dans le battement de ton pouls.   Mon maître et chef, si petit que je sois devant le pupitre... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2017

Wolfdietrich Schnurre (1920 – 1989) : Messages clandestins, poèmes 1945 – 1956 / Kassiber, gedichte 1945 – 1956 (III)

    Messages clandestins ........................................................... TRIBULATIONS Ce n’est pas le sommeil qui t’alourdit les paupières, c’est le commencement de l’interrogatoire ; on a seulement éteint la lumière. Chauves-souris sont les questions du requérant ; longtemps elles sont restées suspendues inanimées sous la poutre du toit ; maintenant elles font leur nid en permanence dans la fougère au creux de mon oreille, en attendant les rêves : lentement, les pâles... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2016

Wolfdietrich Schnurre (1920 – 1989) : Messages clandestins, poèmes 1945 – 1956 / Kassiber, gedichte 1945 – 1956 (II)

  Messages clandestins   ....................................................... LE SOIR Jaune tressaille le loriot dans les perchis du sommeil.   La colonne des moucherons se rouille ; le temple des hêtres s’écroule. En grande hâte la pâle troupe des pèlerins-champignons se précipite sur les grains de chapelet de la rosée.   Le pivert noir à coups de marteau fixe au chêne le crépuscule.   STANCE   Quand le faucon planta sa griffe dans la chair de la colombe, un plume... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2015

Wolfdietrich Schnurre (1920 - 1989): Messages clandestins, poèmes 1945 – 1956 / Kassiber, gedichte 1945 – 1956 (I)

Messages clandestins   MESSAGE CLANDESTIN Cela grandira hors des cieux, porté par un vol d’hirondelle. Cela fumera des blessures, viendra avec le cri des bêtes. Ce sera comme un champignon crevant l’asphalte, un ouragan. Cela croîtra comme la mousse, détruisant ce qui existait : l’éclat du vernis sur les bottes ; le tube à essai de l’horreur ; et la rengaine du pouvoir. Et ce monde s’épanouira en poussière.   CHANSON C’est peu ce que je demande à savoir ; moins que l’autorité... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2014

Wolfdietrich Schnurre (1920 - 1989): Adoration / Anbetung

Adoration   Je ne suis pas un roi ; ma bicyclette est posée contre cette étable et tout ce que j’apporte,  c’est l’angoisse : tu vas fuir à présent.   L’âne a déjà fini de plonger son museau tendre, qu’orne un anneau, dans l’orge dorée, bientôt plus pâle aussi sera la blancheur des colombes, et le matin donne l’alerte.   Marie se mire dans une boîte de conserve vide, dont le rond déforme son image ; sa bouche s’exerce à sourire, elle veut s’endurcir.     Le briquet que... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :