22 juin 2019

Paul de Roux (1937 – 2016) : Les discrets

  Les discrets   Peut-être sont-ils dans l’ombre comme dans la lumière, il suffit d’aimer cette lézarde dans le mur, une graine y a volé dans la poussière et tu peux voir la plante inaccessible fleurir : les dieux couvent l’obscure germination, l’attention au petit est l’encens qu’ils agréent ; eux qui ne connaissent pas la distance de l’étoile à la haie s’endorment sur le calice d’une rose.   Le soleil dans l’œil Editions Gallimard, 1998 Du même auteur : Le corps rayonnant (22/06/2018)
Posté par bernard22 à 00:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2018

Paul de Roux (1937 – 2016) : Le corps rayonnant

  Le cops rayonnant   Moment où il semble qu’en nous le paysage tourne, quand nous ne savons plus y trouver un chemin : ni la vraie vie ni la mort mais la vie obstruée par ce qui n’a ni forme ni visage et que l’on n’ose attaquer crainte de se tromper de cible - si la faiblesse n’est pas la seule cause de cet accablement. (Je vois les toits ressuyer après la pluie qui laisse le ciel aussi couvert et dans la cour j’entends des bruits de caisses que l’on déplace et je m’élance - trop faiblement – vers une... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :