25 août 2019

Denis Rigal (1938 -) : Pour tenir lieu

    Pour tenir lieu   ARBRE   final et le produit du bourbier balbutiant prenais mon droit notais le brouillé des saisons et que le ciel passé au peigne fin des oiseaux temporaires ne scelle rien ni ne recèle   veilleur paradoxal sur les sanglots de la durée somme et témoin j’étais   dernier mot de la glèbe ou le premier du vent tandis qu’un sens fouissait dans l’aubier pâle un chemin présumé un conduit une veine dit-on vers la rare musique entre l’herbe et les songes passante, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2018

Denis Rigal (1938 -) : Nord Nord-Ouest par Ouest

  Nord Nord-Ouest par Ouest   Quand il fera bien noir au revenant décembre quand se fera la féroce nuit des grands poissons dormeurs et sans paupières dans l’eau morne et le temps sombré comme mortas   je parlerai de toi qui es piéça chair de brouillard erres parmi quelques chevaux d’orage des crématoires et de l’oubli       Marchait oblique sous la pluie patiente parlait plus gris d’à grand peine songer si loin les fermes embourbées et les enfances ténues, le lait tiède entre... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2017

Denis Rigal (1938 -) : « rouillés sont les vaisseaux friables… »

  i.m Georges Perros Michel Barré   rouillés sont les vaisseaux friables les saillants face à la rongeuse la mer toujours nécromancienne qui n’a souri jamais des millénaires                ni à l’aurore ni quand au loin le haut-fourneau dégueule en silence ses gueuses sa lave jaune-orangé-rouge jusqu’à l’autre certain rivage   l’homme ici prend terre et revoit les perdrix grises à l’essor sous un ciel infini turquoise quelque part... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 août 2016

Denis Rigal (1938 - ) : Des fins premières

    Des fins premières   AVANT-GUERRE   une après-midi d’été longue et des pommiers les ombres loin vers l’est étendues et l’on a la matrice du temps pour bellement refaire le monde et ses rivières la volupté des barques et rouge vif les fruits pendant aux rives dans le possible jour qui ne va nulle part qui culmine dans le silence cristallin juste avant les fifres et les trombes   EN AMONT D’UNE PHRASE REVEE PAR FRANCIS PONGE   Dans ce jardin j’ai descendu sur l’herbe tendre de ce... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 mars 2015

Denis Rigal (1938 -) : « Une fois, / Les écluses s’ouvrirent… »

    Une fois, Les écluses s’ouvrirent pour les vaisseaux de haut-bord portant à notre seuil espace et humaine abondance.   La parole fut donnée : Aurore et fête et camarade, tout franchissait. L’histoire était le temps était imaginaire un océan de salubre venue était la ville ensemble et toute voix mêlées   On voyait bleu.   et puis les rues se sont resserrées sous les murs orbes, la sagesse monnayante, les dogmes, les ciels ferlés, jusqu’aux gravats de terres gastes, tessons de rêves, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :