26 août 2018

Henri Pichette (1924 – 2000) : Apoème 3

  Apoème 3    Hommes, souvenez-vous des marches et des haltes. Hommes, la gorge en feu, nous bûmes aux fontaines. Hommes penchés dehors, les trains vous emportaient. Hommes, je vous revois offrir des roses rouges. Hommes, mes délicats, vous tuiez des oiseaux. Hommes à tout venant les veillées vous fanèrent. Hommes, descendez l’eau, debout sur les péniches… Faites encor vos jeux ! clamèrent les forains. Les roues lancées à bras tournaient, tournesols ivres, Avec un bruit fou de crécelles. La lumière ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 août 2017

Henri Pichette (1924- 2000) : « Nous sommes à la perle… »

  ………………………………. Nous sommes à la perle, aux loges de l’orange, Aux pointes de l’oursin, aux piquants de la bogue, Aux rémiges du fou, aux nageoires de l’ange, Au duvet de l’oison, aux soies du sanglier, Au front grave et crineux du cheval de collier. Nous sommes le réveil du bourgeon rédempteur, Et la sève, et le sang au cœur même du cœur. Nous sommes les printemps créés au creux des meules, Le chaume, le glui, le feurre, les éteules, L’ormille, le couseau, le sarment, la tonnelle, L’air framboisé, l’air saturé de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2016

Henri Pichette (1924 – 2000) : « Je fais corps… »

  …….      Je fais corps      Avec l’âme, Avec le fleuve entre ses bords de poussière vivante,      Avec la mer En tous sens éprouvée par d’assoiffés navires,      Avec l’embrun aux fins délires      Et la buée sur l’œil du phare ; Le miroir de la mort ne m’a pas aveuglé ;      Je demeure éveillé      Avec l’engrais et le limon Le lehm, la boue, le loess, les goémons, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2015

Henri Pichette (1924 – 2000) : Le Duo d’Amour Fou

  Le Duo d'Amour  Fou   a  (l’Amoureuse ) Quand il fait jour je pense à la nuit p  (le Poète)  et la nuit je fêle ta voix, je m’initie à ton parfum,       tes seins fermissent, tu tires mes yeux a  et tu me frises et me tutoies avec des gants. p  Je tords la joie de vivre. Je te visite entière. Je t’irise. A mon      aise je t’incendie. a  Comme en hiver, de ta main droite tu fouettes l’attelage tandis      que... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2014

Henri Pichette (1924- 2000) : Ode à la neige

Ode à la neige   la légère candide capricieuse tourbillonnante ouatée poudreuse neige dont l’aime la lente lente chute * par un jour de grisaille aux vapeurs violâtres ou quelquefois même (j’ai vu) par un ciel terre de Sienne elle papillonne blanc, plus blanc que les piérides blanches qui volettent en avril comme fiévreusement, à moins que ce ne soit frileusement autour de roses couleur d’âtre * météore qui touche ma manche de ratine, y posant des cristaux à six branches sous mes yeux d’étincelles ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :