15 décembre 2018

Gérald Neveu (1921 – 1960) : Raison sociale

  Raison sociale             Je vis de peu. J’entends tinter des pierres dans ma tête. On vient me visiter — un peu pour entendre ce bruit et pour m’aider à fabriquer de la mousse. Je suis très bien comme cela. Il paraît que ça me va à merveille. Il ne me manque qu’un joyeux scorpion sur la bouche. J’entends au loin mes amis qui m’appellent. Ils ont des voix attendrissantes. Ils m’exhor- tent à m’échapper. C’est gentil. Ça réconforte. D’ailleurs ils ignorent ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 décembre 2017

Gérald Neveu (1921 – 1960) : Midi

  Midi   Il est tombé - dit-on – plume noire et plume blanche sa soif traînant en immense branchage et donnez-moi - dit-on – ce sourire et ce géranium !   Les portes battues parlent d’or Le vent durcit en coquillage Descends - tu le peux – de ton chariot de victoire pour un triomphe plus amer pour une marche plus charnelle   Lève ton cœur comme vipère ma petite tuile d’orgueil…   On écoute tourner le vin noircir le sang changer le sable   On écoute pourrir comme une musique... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2016

Gérald Neveu (1921 – 1960) : …Un miroir

  … Un miroir        Un miroir – un simple miroir, malheureux de ses rubans, las de ses soleils – un miroir qui n’a rien dans ses mains qu’une transparence éperdue dont on se moque sans la voir. Un miroir bègue qui meurt à tout moment et qui voudrait vivre. Vivre. Une fêlure, une simple fêlure ! Un jour, il eut une fêlure, une bouche, un regard personnel. Cela aussi lui fut ôté. Un miroir, un simple miroir qui coupe la vie.      Attaché, attaché au mur, faut-il qu’il... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :