02 novembre 2018

Pablo Neruda (1904 – 1973) : « Que ne t’atteigne pas l’air... » / « No te toque la noche... »

  Que ne t’atteigne pas l’air, l’aurore, la nuit, mais seulement la terre, et la vertu des grappes, et la pomme qui pousse en entendant l’eau pure, la résine et la boue de ta terre odorante.   Depuis Quinchamali où tes yeux furent faits jusqu’à tes pieds créés pour moi sur la Frontière tu es la glaise obscure et que je reconnais : tout le blé je le touche à nouveau sur tes hanches.   Et peut-être l’ignorais-tu, mon Araucane, lorsque avant de t’aimer j’oubliai tes baisers qu’il me restait au coeur... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 novembre 2017

Pablo Neruda (1904 – 1973) : Hauteurs de Macchu-Picchu / Alturas de Macchu-Picchu

  Hauteurs de Macchu-Picchu   VI Alors, j’ai monté sur l’échelle de la terre, Parmi l’atroce enchevêtrement des forêts perdues,   Jusqu’à toi, Macchu-Picchu.   Haute cité de pierres escalières, La demeure, enfin, de ce que la terre Ne dissimula pas sous des vêtements endormis. En toi, comme deux lignées parallèles, Le berceau de l’éclair et celui de l’homme Se balançaient dans un vent d’épines.   Mère de pierre, écume des condors.   Hauts récifs de l’aurore humaine.   Pelle... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2016

Pablo Neruda (1904 – 1973) : Testament d’Automne

      Testament d’Automne   Le poète commence à raconter sa conviction et ses prédilections             Entre mourir et ne pas mourir           j’ai pris parti pour la guitare           et dans cette intense profession           mon cœur n’a pas de cesse,           parce que... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2015

Pablo Neruda (1904 – 1973) : Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée / Veinte poemas de amor y una canción desesperada

  Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée   Les vingt poèmes d’amour I Corps de femmes, blanches collines, cuisses blanches, l’attitude du don te rend pareil au monde. Mon corps de laboureur sauvage, de son soc a fait jaillir le fils du profond de la terre.   Je fus comme un tunnel. Déserté des oiseaux, la nuit m’envahissait de toute sa puissance. Pour survivre j’ai dû te forger comme une arme Et tu es la flèche à mon arc, tu es la pierre dans ma fronde.   Mais passe l’heure de la vengeance,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2014

Pablo Neruda (1904 – 1973) : Dernières volontés / Disposiciones

    Dernières volontés      Mes compagnons, enterrez-moi à l’Ile Noire,    face à la mer que je connais, face aux âpres surfaces    de pierre et de vague que mes yeux perdus    ne reverront jamais.                                     Chaque journée de l’océan    m’apportait le brouillard... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :