05 octobre 2015

Elías Nandino (1903 – 1993) : Corps nocturne / Nocturno cuerpo

  Corps nocturne   Quand, la nuit, seul, dans les ténèbres, fatigué de je ne sais quel épuisement mon corps s’effondre et s’accommode à l’impassible surface obscure qui lui sert d’appui et de linceul, je m’étends aussi et je me limite au contour désarmé qui me livre à l’île de l’oubli où l’on se perd.   Séparé de lui et fondu en lui, je me souviens que je le porte tout le jour comme prison de fièvre qui m’opprime, comme lèvres qui tiennent d’autres discours, comme instinct qui se moque de mes désirs ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :