06 septembre 2023

Adèle Nègre (1965 -) : Résolu par le feu (2)

  Résolu par le feu ....................................... Au miroir voyage en hiver traversée de névés durs à la face tremblante miroirs dormants sur la plaine ouverte pas d’amorce pas d’espace dessus une herbe foulée comme mer il faut mon regard agir que le miroir encerclant comme feu rabat et contient tout un et que le vent a dispersé je cherche longuement celui qui rabattu vers miroir celui qui me parle splendide effort vers l’œil me déverse jusqu’à une autre étendue et fera l’image avec moi     ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2022

Adèle Nègre (1965 -) : Résolu par le feu (1)

Jacques André, éditeur   Résolu par le feu   Tout le temps à mâcher passe ne passe pas la couleur mange les astres monstres risibles et les roses la tête dans l’orange du couchant passe comestible comme le vert de la sauge passe l’acier de la rue bleue le nuage amer de l’armoise grande et royale plante de feu ou de rêve d’intense vision la larme douce couleur tremblée manger aussi l’armoise ou la boire car je ne craindrai plus ni l’eau ni le feu dit-on vision verrai rudérale les flaches sont gris... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2021

Adèle Nègre (1965 -) : Parler avec le sphinx (extraits)

Crédits photographiques : Bruno Guattari, éditeur   Parler avec le sphinx (extraits)   Le doigt montre la lune à portée d’œil j’explore les partis entre doigt et lune dans l’épreuve de leur distance dans l’épreuve de la durée et de l’étendue où je nais en regard     Tout s’accorde pourvu que j’aille en reconnaissance longue lente j’entends dans l’herbe merveille une avec profonde déférence toute la terre dessous et son fer est aussi dans mon sang       Ce qu’il y a d’animal... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2020

Adèle Nègre (1965 -) : « Tu ne tonitrueras pas... »

Crédits photographiques : Bruno Guattari, éditeur   Tu ne tonitrueras pas tu ne tu de tes buissons criants d’oiseaux tu ne dépasseras pas tes robes profondes ne soulèveras         Il y a quand même nourries de couleur rouge alerte ces bouches fleurs ouvertes au talus l’œil et le cri utopique figure cependant du sujet un relais         Cet ardent dedans que ravive le rouge coq froissement langue de rien flageolant sur sa jambe grêle à mon approche   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :