14 janvier 2019

Michel-Ange / Michelangelo Buonarotti (1475 – 1564)) : « Tout ce qui naît ... » / « Chiunche nasce... »

  Tout ce qui naît avec le temps expire ; et le soleil ne laisse en vie nulle chose.   S’évanouissent délices et peines et l’esprit des hommes, et les paroles vaines ; et nos progénitures ne sont plus qu’ombres au soleil, et fumée au vent.   Comme vous, nous fûmes des hommes, tristes et joyeux, comme vous, et à présent nous ne sommes que terre au soleil, exsangues.   Toute chose vient à mourir. Jadis nos yeux étaient intacts, chaque orbite avait sa lumière ; ils sont devenus... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2018

Michel-Ange / Michelangelo Buonarotti (1475 - 1564) : « Quelle mordante lime… » / « Per qual mordace lima… »

  Quelle mordante lime Amenuise toujours ta carcasse épuisée, Mon âme infirme ? Quand la pourras-tu quitter, Ce voile périlleux et mortel déposé, Pour retourner au ciel où tu fus tout d’abord, Radieuse et heureuse ? Bien que je change de pelage En ces brèves années dernières, Je ne puis rien changer à mes vieilles manières, De jour en jour plus contraignantes, plus pressantes. Amour, je ne te cache pas Que je porte envie aux défunts, Plein de confusion et d’effroi Car mon âme, pour elle-même, tremble et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2017

Michel-Ange / Michelangelo Buanarroti (1475 -1564) : « Avec ce coeur de soufre… » / « Al cor di zolfo… »

  Avec ce coeur de soufre et cette chair d’étoupe, Avec ces os qui sont pareils à du bois sec, Avec une âme qui dédaigne freins et rênes, Avec un désir prompt et trop ardent, avec   Une raison aveugle, débile et boiteuse Et les gluaux, les pièges dont le monde est plein, Ce n’est pas grand merveille si, en un éclair, Je flambe au premier feu qu’on rencontre en chemin.   Si pour l’art, qui demande le secours du ciel, Mais triomphe avec lui de la Nature, encore Qu’elle imprègne tout lieu, je ne suis né ni... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2016

Michel-Ange / Michelangelo Buonarotti (1475 – 1564) : « A travailler tordu… »/ « I’ ho già fatto un gozzo… »

  A travailler tordu j’ai attrapé un goitre Comme l’eau en procure aux chats de Lombardie (À moins que ce ne soit de quelque autre pays) Et j’ai le ventre, à force, collé au menton. Ma barbe pointe vers le ciel, je sens ma nuque Sur mon dos, j’ai une poitrine de harpie, Et la peinture qui dégouline sans cesse Sur mon visage en fait un riche pavement. Mes lombes sont allées se fourrer dans ma panse, Faisant par contrepoids de mon cul une croupe Chevaline et je déambule à l’aveuglette. J’ai par devant l’écorce qui va... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :