17 octobre 2018

Jean-Marc Lovichi (1937 - 2018) : Mort du sultan des Asphodèles

  Mort du sultan des Asphodèles   1. Voici que vient le crépuscule et cette face d’ombre en nous                    qui se fait jour qui grimace qui rit sous la poudre des siècles   Et nous aurons parlé en vain.       2. A la surface du silence crèvent trois bulles irisées ah ! rien ne restera de nous qu’un arbre foudroyé sur la rive du fleuve que le cri d’un busard à la corne d’un roc ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2017

Jacques Lovichi (1937 - 2018) : Mourir dans l’île

  Mourir dans l’île Au Sud du Sud   Ô barbara furtuna… Lamentu   à Frédéric Jacques Temple   1 Dépossédés là-bas          bien au-delà de la crête des vagues franchis le ciste et l’arbousier la combe d’où s’enfuit le merle des légendes là-bas          après les cols aux rousseurs de perdrix après les bergeries aux toits couverts de ronces après les oliviers     les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2016

Jacques Lovichi (1937 - 2018) : Le combat avec l'ange

Le combat avec l'ange Pourquoi demandes-tu mon nom? Genèse, ch.32, verset 29.   à Jean Joubert   1 . Matière car tu n'es rien d'autre que matière point ne l'emporteras sur l'immuable moi   2. Nuit obscure du sang nuit de tous les prodiges ô nuit de silence et de mort   il sera          là debout pour combattre l'informe   3. Car tu n’es pas l’esprit tu es matière brute à laquelle appartient ce corps périssable et fourbu mais à jamais rebelle   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2015

Jacques Lovichi (1937 - 2018) : Ne variatur ou l’avant-dernière lettre d’Ephèse

  Ne variatur Ou l’avant-dernière lettre d’Ephèse   L’âge le prend.   Il ne sait désormais de quoi demain sera fait ni même si demain sera.   « Temps d’aimer et d’être aimé encore » d’exister un peu à la limite de l’être aux marges du grimoire à la lisière du bois noir où rugissent les derniers songes   « Instant suspendu qui  sur la ligne véloce du temps s’éternise quelques secondes avant de basculer inexorablement dans l’irréversible   Arrêt... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2014

Jacques Lovichi (1937 - 2018 ) : La sourde oreille

  La sourde oreille 1. ne pas rêver sa vie ne pas dormir debout comme une sentinelle fautive ne pas prendre surtout les vessies du désir pour les lanternes  de l’amour et rire rire comme égorgé pour faire taire enfin le ressac de ton sang   2.un géranium sur ce balcon il faut en écraser les feuilles pour mieux s’enivrer vers le soir de son parfum d’oubli   3. vient l'ombre et tu es là fontaine de ma chair de tes sept plaies sécoule le plus pur de ton chant jusqu'à tarir l'azur de ses... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :