23 octobre 2020

Li Bai (ou Li Po) / 李白 (701 – 762) : Nuit de lune sur le fleuve

  Nuit de lune sur le fleuve   Doucement la brise sur le fleuve se lève, Tristement les arbres près du lac frissonnent. Je monte sur la proue par la belle nuit calme. On étale les nattes et la barque légère s’élance. La lune suit la fuite des monts sombres, L’eau s’écoule avec le ciel bleu, Aussi profond qu’inversement le Fleuve céleste. Rien n’est visible, sinon l’ombre mêlée de l’arbre et du nuage.   La route du retour est longue, longue ; L’immensité du fleuve est triste, triste. Je suis seul,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2019

Li Bai (ou Li Po) / 李白 (701- 762) : Réveil de l’ivresse

  Réveil de l’ivresse Un jour de printemps     Si la vie en ce monde est un grand songe,      A quoi bon la gâcher en se donnant du mal ? Aussi pour moi tout le jour je suis ivre,      Et me couche effondré au pilier de la porte.   Au réveil, je regarde au-delà du perron ;      Un oiseau chante parmi les fleurs. « Dis-moi, quelle est donc la saison ? »      « C’est le vent du printemps qui... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2018

Li Bai (ou Li Po) / 李白 (701– 762) : Accompagnant un ami

  Accompagnant un ami   La verte montagne s’étend sur la muraille du Nord, De blanches eaux entourent celle de l’Est. Quand ici nous serons séparés, Vous serez l’herbe aquatique qui voyage à dix mille Li.   Les nuages errants me rappelleront le voyageur, Le soleil couchant me fera songer à l’ancien ami. Vous vous éloignez, nous agitons la main, L’un vers l’autre nos chevaux hennissent tristement.   Traduit du chinois par Patricia Guillermaz in, « La poésie chinoise des origines à la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2017

Li Bai (ou Li Po)/ 李白 (701 – 762) : En cherchant Maître Yong-Tsouen à son ermitage

  En cherchant Maître Yong-Tsouen à son ermitage (1)   Parmi les pics dont l’émeraude touche au ciel,      Vous vivez librement, oubliant les années. J’écarte les nuées pour chercher la route ancienne ;      Je m’appuie aux arbres pour écourter les sources.   Dans la tiédeur des fleurs, les bœufs noirs sont couchés ;      Sur les pins élevés, les grues blanches s’endorment. Tandis que nous parlons, le crépuscule est tombé sur le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2016

Li Bai (ou Li Po)/ 李白 (701 – 762 ) : Chant de Qiupu

  Chant de Qiupu Qiupu ge   Trois mille toises de cheveux blancs, Pareillement long est mon chagrin. J’ignore, face au miroir brillant, D’où ce givre d’automne provient.   Traduit du chinois par Florence Hu – Sterk In, « L’apogée de la poésie chinoise. Li bai et Du Fu » Editions You Feng, 2000   Du même auteur : En cherchant Maître Yong-Tsouen à son ermitage : (23/10/2017) Accompagnant un ami (23/10/2018) Réveil de l’ivresse (22/10/2019) Nuit de lune sur le fleuve... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :