19 août 2015

Maurice Henry (1907 – 1984) : Tu passes

  Tu passes   Tu passes derrière la vitre traînant sans effort l’invisible tapis    de diamants fine sur tes aiguilles tu avances et la rue tangue et bascule et    disparaît dans le fracas des volets de fer dans le parfum de l’enfance à la recherche des étoiles perdues dans le flux des visages rendus à la nuit Tes yeux sont des lièvres à l’heure de la rosée tes mains sont le sable de l’été Je tombe dans ton souffle je nage dans tes murmures mais tu passes comme une torche   1n,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2014

Maurice Henry (1907 – 1984) : « Il n'y a plus rien ici-bas… »

   «… Il n'y a plus rien ici-bas. Les larmes me servent à tresser des haies. De quelque côté que je me tourne, mes regards glissent sur la façade lisse des murs, ou s'enchevêtrent dans les épines. Si j'étends le bras, je renverse un objet ; si je peux marcher, mes pieds rencontrent des pièges à loups, des tessons de bouteilles ou des rails en saillie, je tombe et voilà mon front qui saigne. Des obstacles, toujours.    « Les cris que je jette n'émeuvent personne. Je suis égaré dans la forêt... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 21:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :