28 octobre 2018

Gu Cheng / 顾城 ou 顧城 (1957 – 1993) : Une génération

  Une génération   La nuit noire m’a donné des yeux noirs moi je m’en sers pour chercher la lumière 1979   Traduit du chinois par Chantal Chen - Andro In, « le ciel en fuite, anthologie de la nouvelle poésie chinoise » Editions Circé, 2004 Du même auteur : Le proche et le lointain (28/10/2014) Fantaisie de la vie (28/10/1205) Je suis un enfant capricieux et fantasque (28/10/2016) La terre est courbe (28/10/2017)
Posté par bernard22 à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 octobre 2017

Gu Cheng / 顾城 ou 顧城 (1957 – 1993) : La terre est courbe

  La terre est courbe   La terre est courbe qui te cache à mon regard je n’aperçois que le ciel bleu de ton cœur dans le lointain   est-ce du bleu ? Du vrai bleu le bleu même du langage j’aimerais apporter la joie au monde mais les sourires se figent sur les lèvres   qu’on me donne plutôt un nuage pour effacer les clairs moments viennent les larmes à mes yeux vienne le sommeil à mon soleil   1981   Traduit du chinois par Isabelle Bijon In, « le ciel en fuite, anthologie de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2016

Gu Cheng / 顾城 ou 顧城 (1957 – 1993) : Je suis un enfant capricieux et fantasque

  Je suis un enfant capricieux et fantasque        Je voudrais peindre des fenêtres sur toute la terre pour que les yeux habitués à l’obscurité s'habituent à la lumière     Peut-être suis-je un enfant gâté par sa mère capricieux et fantasque   Je voudrais que chaque instant soit aussi beau qu’un crayon de couleur je voudrais pouvoir peindre sur la feuille blanche adorée peindre gauchement la liberté peindre des yeux qui jamais ne connaîtraient les larmes, un pan de ciel... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2015

Gu Cheng / 顾城 ou 顧城 (1957 – 1993) : Fantaisie de la vie

  Fantaisie de la vie   Déposer mes rêves mes illusions dans un long coquillage la voile tissée par les branches du saule rôde encore autour de la stridulation des cigales tirer la drisse le vent gonfle les voiles de la brume matinale je prends la mer   sans but flotter dans le ciel bleu laisser les cascades de lumière teindre en noir ma peau   le soleil est mon haleur il me tire avec les cordes de sa chaude lumière pas à pas il parcourt ses douze heures de route poussé par le vent je vais à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2014

Gu Cheng / 顾城 ou 顧城 (1957 – 1993) : Le proche et le lointain

    Le proche et le lointain   Toi qui tour à tour me regarde, regarde les nuages,   je te sens, quand tu me regardes, si lointain, quand tu regardes les nuages, si proche 1980   Traduit du chinois par Hsiung Pingming In, « le ciel en fuite, anthologie de la nouvelle poésie chinoise », Editions Circé, 2004         Du même auteur : Fantaisie de la vie (28/10/2015) Je suis un enfant capricieux et fantasque (28/10/16) La terre est courbe (28/10/2017) ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :