23 juin 2018

Johann Wolfgang von Goethe (1749 – 1832) : Un autre pareil / Ein Gleiches

  Un autre, pareil   Sur toutes les cimes, Plus rien ne bouge, Aux sommets des arbres, Tu perçois à peine, Un souffle d’air. Dans la forêt les oiseaux se sont tus. Attends, bientôt, Tu reposeras à ton tour. (6 septembre 1980)   Traduit de l’allemand par Jean-Pierre Lefebvre in, « Anthologie bilingue de la poésie allemande » Editions Gallimard (La Pléiade), 1995 Du même auteur : Le Roi des Aulnes / Erlkönig (23/06/2014) Bienvenue et adieu / Willkommen und Abschied (22/06/2015) La... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 juin 2017

Johann Wolfgang von Goethe (1749 – 1832) : Chant de tempête du voyageur / Wanderers Sturmlied

  Chant de tempête du voyageur   Celui que tu n’abandonnes pas, Génie, Ni la pluie ni la tempête Ne souffleront la frayeur en ton cœur. Celui que tu n’abandonnes pas, Génie, A la nuée d’averse, A la bourrasque de grêle Opposera sa chanson, Comme l’alouette, Ô toi, tout là-haut.   Celui que tu n’abandonnes pas, Génie, Tu le soulèveras au-dessus du sentier fangeux Avec les ailes de feu. Il passera Comme, marchant sur des fleurs Sur le déluge boueux de Deucalion Et tuant Python, léger, grand, Pythius... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2016

Johann Wolfang Goethe (1749 – 1832) : La chanson de Mignon / Mignons lied

  La chanson de Mignon   Connais-tu le pays des citronniers en fleur, Et des oranges d’or dans le feuillage sombre, Et des brises soufflant doucement du ciel bleu, Du myrte silencieux et des hauts lauriers droits ? Ne le connaîtrais-tu point ?                                             - Oh,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2015

Johann Wolfgang von Goethe (1749 – 1832) : Bienvenue et adieu / Willkommen und Abschied

  Bienvenue et adieu    Mon coeur battait fort, vite en selle!  Et, sitôt, j’étais à cheval  Le soir déjà berçait la terre  La nuit pendait aux montagnes.  Déjà, le chêne avait son costume de brume,  Tour gigantesque dressée, là,  Dans la broussaille ténébreuse,  Où m’observaient cent regards noirs.    La lune au sommet d’un  nuage  Passait un regard langoureux,  Les vents à lents frottement d’ailes  Sifflaient, lugubres, à mes oreilles... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 17:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
23 juin 2014

Johann Wolfgang von Goethe (1749 - 1832) : Le roi des aulnes / Erlkönig

    Le roi des aulnes   Qui chevauche si tard dans la nuit et le vent ? C'est le père avec son enfant. Il serre le jeune garçon dans ses bras, Il le tient au chaud, il le protège.     « — Mon fils, pourquoi  caches-tu peureusement ton visage  ? — Père, ne vois-tu pas le roi des Aulnes, Le roi des Aulnes, avec sa couronne et sa traine ? — Mon fils, c'est une trainée de brume.     — Cher enfant, viens, partons ensemble ! Ie jouerai tant de  jolis... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 22:40 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :