01 mai 2017

Guy Etienne (1928 – 2015) : « Attente…/ « Gortoz… »

                 Attente. Je reprends ma respiration, je m’élève, devant moi la plaine accueillante où la mort tient la maison prête pour mon amour. Je n’y suis pas encore. La mort la mer qui m’étreint dans mon insomnie. Et la fièvre dans ma gorge toujours entre moi et le signe que je guette.   Traduit du breton par l’auteur In, Revue « Vagabondages, N°36, Février 1982 » Association Paris-Poète, 1981 Du même auteur : « Un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 mai 2016

Guy Etienne (1928-2015) : « Yeux qui n’étaient rien… » / « Daoulaggadoù no oant netra… »

       Yeux qui n’étaient rien avant le regard fontainier où nous bûmes notre être. Car l’être est aussi affaire de hasard, il émerge non seulement au point de procréation, mais chaque jour que fait la lumière. Aspirer son long regard, océanique horizon surgi entre les collines dans un virage de la route des vacances – en avoir l’être pour tout le jour.      J’ai vécu le retrait, je vis la montée des eaux. La brindille du chêne balancée doucement avec ses quatre feuilles à demi ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 02:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 mai 2015

Guy Etienne (1928 - 2015 ) : « Un ramier…/ Un dube… »

           Un ramier, puis un second émergent des feuilles de pommier sous ma fenêtre. Un merle noir comme mûre auprès d’une grive sur le troisième fil de la ligne électrique au-dessus du premier champs vers la ville. Le ciel du 31 mai 1971. Jeunesse qui est à moi, l’homme aux quarante-trois ans. Ma jeunesse n’est pas derrière moi dans quelque passé, mais ici devant moi, fragile dans le ciel glorieux de brume du 31 mai, et plus solide que le monde, fondement du monde.     ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :