13 décembre 2018

Jean-pierre Duprey (1930 – 1959) : Le condamné à vivre

  Le condamné à vivre   Je cherche au fond de moi ce qu’y cacha la vie Quand elle me prit aux mains de ses yeux de pleureuse, Peut-être a-t-elle jeté l’existence de nuit Dont un cœur d’homme ne sent que la part malheureuse ? C’est sûrement un sort qu’elle me mit dans la main Avec le don de vivre et de souffrir sans masque, Car le bonheur, dit-elle, n’a pas de nom humain, Il ne respire pas encagé dans un cœur, C’est un oiseau malade d’être trop voyageur Et le toucher serait lui retirer son vol. Et quand on... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 décembre 2017

Jean-Pierre Duprey (1930 – 1959) : Où que j’erre

  Où que j’erre   Sortir de la mort, sortir de la pluie, sortir du pays, Sortir du pays, sortir de son pain, sortir de l'ennui, Sortir du toujours, sortir du jamais, sortir du pays, Il y a là-dedans quelque chose qui ne me revient pas, Quelque chose qui me ronge et me découpe. Ah sortir de sa boue, Et sortir de sa nuit et de la nuit des autres, Sortir de sa chance et de sa mauvaise chance, De l'amer et de l'aigu, de la mer et de la terre, Sortir de ce pays qui m'assèche, Ce pays qui me pousse dans le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2016

Jean-Pierre Duprey (1930 – 1959) : Une rivière coulait au milieu d’un bois

  Une rivière coulait au milieu d’un bois   I Première nuit             Enfin, j’ai retrouvé mon élément !           C’est l’heure où le crépuscule des marécages s’arrache à son sommeil et dételle sa barque de la berge. Un lapin fabuleux jaillit d’on ne sait où, fumant des tiges de roses. Nous lui demandons un peu de son tabac. Quand au reste, nous le laissons aux petits oiseaux.   II Deuxième nuit   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :