12 mars 2022

Henri Droguet (1944 -) : Pour l’exemple

Credits : K125A   Pour l’exemple   Un œil se givrerait dans la gerçure des nuages la mer toussait rauque peu loin celui qui sait, passant, troussait la main des brumes et ses voyures le froid faisait / fera ses manigances dans le sein des eaux mortes on devinait l’amen plutôt câlin des choses la mâchure immobile du temps le vent qui pleure le vent qui rit torche sans fin ni terme la rouille des forêts   Une saison quelconque pue la parole s’abrège de celui / moi qui a su l’agonie des soleils la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 02:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 mars 2021

Henri Droguet (1944 -) : Bout de monde

  Bout de monde   D’abord le vent, que je dis livrant d’ahan provisoire bataille et puis l’algue-mourir   Le roc qui fut là, installé définitif et puis l’ajonc de la grand-mer, que je dis la salée, la quelquefois charmante ses berceuses à matraquer les falaises accores, un chahut de navires faisant route delà toutes voies et mémoires   et d’abord j’aurais dit le vent puis il y aura l’histoire la mue l’errance des nuages et des chants pulvérisés la jambe brisée du malheur. Un soir de paille ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2020

Henri Droguet (1944 -) : Salut

  Salut   Une nuit la mer tremble on marche aux nébuleuses la turbulente écume bave à l’étrave qui tranche l’étrange lait le beau pré lumineux le blanc ruisseau des planctons (Ophélie ! Chanaan !) la houle berceuse aux oiseaux somnolents   à l’aurore il y a l’instable éternité le luxe énorme des nuages et l’aise des escales   Ah Dieu ! que la mer est jolie ! 29décembre 1994   Noir sur blanc Editions Gallimard, 1998 Du même auteur : Sans paroles (12/03/2019) ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2019

Henri Droguet (1944 -) : Sans paroles

  Sans paroles   C’est un soir un autre le cri comme de l’or des ruelles à flaques le ciel feuillu pierraille l’étoile buissonnière les vaisseaux vagues blancs le vent inévitable il pioche aveugle    il pioche il défouit défouit il ricoche écorche fouette fou les lampes il grouille aux lessives le vent c’est                     du vent un chien mâchonne soudain la lumière s’enflamme aux placards ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :