21 septembre 2016

Arthur Cravan (1887 – 1918) : Hie!

Hie !  Quelle âme se disputera mon corps ? J'entends la musique : Serai-je entrainé ? J'aime tellement la danse Et les folies physiques Que je sens avec évidence Que si j'avais été jeune fille, J'eusse mal tourné. Mais, depuis que me voilà plongé Dans la lecture de cet illustré, Je jurerai n'avoir vu de ma vie D'aussi féeriques photographies : L'océan paresseux berçant les cheminées, Je vois dans le port, sur le pont des vapeurs, Parmi des marchandises indéterminées, Les matelots se mêler aux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 septembre 2015

Arthur Cravan (1887 – 1918) : Sifflet

  Sifflet                Le rythme de l’océan berce les transatlantiques, Et dans l’air où les gaz dansent tels des toupies, Tandis que siffle le rapide héroïque qui arrive au Havre, S’avancent comme des ours, les matelots athlétiques. New York ! New York ! Je voudrais t’habiter ! J’y vois la science qui se marie A l’industrie, Dans une audacieuse modernité. Et dans les palais, Des globes, Eblouissants à la rétine, Par leurs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2014

Arthur Cravan (1887 – 1918) : Des paroles

Des Paroles        La vie n’est pas du tout ce que vous pouvez croire Un ouvrage très simple où tout a son histoire.      Elle est bien plus que sa mêlée et tout s’y voit Et le mal et le bien sujets des mêmes lois.      Chaque heure a sa couleur qui pour jamais s’efface Sans plus que cet oiseau laisser d’elle une trace Le souvenir en vain voudrait de ses couleurs Réunir en un bouquet les diverses odeurs Le souvenir ne peut que remuer les cendres Lorsque dans... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :