26 avril 2018

Paul Claudel (1868 – 1955) : Le cocotier

  Le cocotier        Tout arbre chez nous se tient debout comme un homme, mais immobile ; enfonçant ses racines dans la terre, il demeure les bras étendus. Ici, le sacré banyan ne s’exhausse point unique : des fils en penchent par où il retourne chercher le sein de la terre, semblable à un  temple qui s’engendre lui-même. Mais c’est du cocotier seulement que je vais parler.     Il n’a point de branches ; au sommet de sa tige, il érige une touffe de palmes. ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 avril 2017

Paul Claudel (1868 – 1955) : La Muse qui est la Grâce

  La Muse qui est la Grâce        Encore, encore la mer qui revient me rechercher comme une barque,      La mer encore qui retourne vers moi à la marée de syzygie et qui me lève et remue de mon ber comme une galère allégée,      Comme une barque qui ne tient plus qu’à sa corde, et qui danse furieusement, et qui tape, et qui saque, et qui fonce, et qui encense, et qui culbute, le nez à son piquet,      Comme le grand pur sang que l’on... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2016

Paul Claudel (1868 – 1955) : l’Esprit et l’eau

    Deuxième Ode L’esprit et l’eau        Après le long silence fumant,      Après le grand silence de maints jours tout fumant de rumeurs et de fumées,      Haleine de la terre en culture et ramage des grandes villes dorées,      Soudain l’Esprit de nouveau, soudain le souffle de nouveau,      Soudain le coup sourd au cœur, soudain le mot donné, soudain le souffle de l’Esprit, le rapt sec, soudain la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2015

Paul Claudel (1868 -1955) : Eventail

  Eventail                                       Je                                                puise l’air ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 09:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :