31 décembre 2021

Casimiro de Brito (1938 -) : Amour solaire / Amor solar

  Amour solaire   Lassé des hommes j’écarte les nuages Cherchant un arbre où je pourrais Boire en paix et en paix Edifier mon nid. Là Sur le tronc le plus silencieux de la grande maison Je ne suis citoyen d’aucun pays Ni père d’aucune famille Je suis simplement le plus humble chien Du monde existant au-delà du monde Où l’on mesure au millimètre près Le bien et le mal. Mais je ne suis plus Dans cette cour je me suis éloigné Quand j’ai perdu le sens exact du poids Et des mesures – quand quelqu’un m’a dit Et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2020

Casimiro de Brito (1938 -) : Dimanche / Domingo

 Dimanche   Je m’assieds au bord de la ville et j’entends La rumeur du sang l’érosion de l’argile Comme si tout ce mystère n’était rien d’autre que La mer Devant mon corps assis La musique la lumière matérielle où tout est moi où tout m’est donné Et rigoureusement refusé. On entend   L’air. Je m’assieds dans la ville et j’entends La rumeur de ses os et je ne ressens ni peur Ni désir si je pensais si je désirais Je ne serais pas ici silencieusement assis A côté de ce corps où celui que je suis dans... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2019

Casimiro de Brito (1938 -) : « Assis dans la mer... » / « Sentado no mar... »

    Assis dans la mer qui s’assied à tes pieds tu caresses un chien sur la plage déserte. La mémoire s’insinue en mots que tu ne sais pas déchiffrer ; sable tissé dans un alphabet rigoureux. Tu respires l’océan qui fluctue dans le fil du regard, dans les bateaux qui brillent sur la toile des eaux. La lumière en cascade. Les rets de la mort sacralisés en chaque mouvement.   Traduit du portugais par Michelle Giudicelli in, « Les poètes de la Méditerranée. Anthologie » Editions Gallimard... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :