11 mars 2018

Daniel Biga (1940 -) : Horoscope

  Horoscope   Je suis Bélier du 1er décan émotif non actif primaire Vénus qui pleure en conjonction introvert et schizoïde Mon Q.I. n’est que de 116 - J’ai le tort de n’être pas encore un produit du Dynam Institut ou de la méthode Borg chez Aubanel Il Fiho d’Avignoun – infantile encore et sans efficacité les cartes n’ont prédit qu’après de nombreuses difficultés et dans longtemps j’atteindrai mon but et la médium autant (pourtant Krishnamurti  prouve-t-il que l’ambition est un leurre) je vis au milieu... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 mars 2017

Daniel Biga (1940 -) : « au matin neuf… »

  au matin neuf quand l’astre se lève   chaque jour magnifiquement presque comme le précédent * Terrasse   café noir en céramique verte tasse où jouent ombres et lumières les feuilles de mûrier * lézards électriques mésanges plumes heureuses mes anges gazouillent et ta main gardienne * comme l’aube puis l’aurore apparaissent un sang neuf circule en moi * mon sang cogne   ai envie de toi   l’araignée rousse escalade l’air * aux clues je me baigne grotte aria aperto * deux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2016

Daniel Biga (1940 - ) : Les chants désespérés

  Les chants désespérés   les chants désespérés sont les chants les plus beaux disait l’autre connard et c’est au fond du désespoir que l’on tire la plus belle bière Phénix fruit du houblon et de l’eau de la Vésubie Atchoum ! à vos souhaits ! mourez paisibles mes frères et  vous autres… LACHEZ LES TIGRES DE LA REVOLUTION   tais-toi Biga il est temps de te taire tu parles trop certains soirs vers 23 heures te couchant tu ne sais même plus ton nom tu les tuerais tous fatigué de ta journée de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 mars 2015

Daniel Biga (1940 - ) : Homme né en 1940

Homme né en 1940     - c’était la guerre on a toujours eu peur de tout dans la famille où j’ai grandi en sabots raison de mes pieds plats je mangeais des topinambours de la polenta et des figues séchées Mon père n’était pas grec mais électricien avec un nom du Piémont j’ai aussi le sang d’un berger des Pouilles et d’une princesse monténégresque la tignasse du corsaire maure qui séduit une Catarina Ségurana d’il y a bien longtemps Nous avons des héros morts des couards aussi la gloire nous a salué en plusieurs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :