28 décembre 2019

Bai Juyi / 白居易 (772 – 846) : Ni fleur ni brume

Ni fleur ni brume   Fleur. Est-ce une fleur ? Brume. Est-ce la brume ? Arrivant à minuit, S’en allant à l’aube. Elle est là : douceur      d’un printemps éphémère. Elle est partie :      nuée du matin, nulle trace     Traduit du chinois par François Cheng In, « Poésie chinoise » Editions Albin Michel (Les cahiers du Calligraphe), 2000     Un semblant de fleur, Un semblant de brume. S’en venant à minuit, S’en allant à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 décembre 2018

Bai Juyi / 白居易 (772 – 846) : « Haute et verte l’herbe est drue... »

  Haute et verte l’herbe est drue mais chaque année se fane et meurt pour ne revivre qu’au printemps. Brûlez-la vous ne la détruirez pas, le vent d’avril lui rendra sa verdeur.   Tendre, l’herbe a envahi les chemins invisibles où les fastes d’antan se pavanaient en pompe solennelle, Verte, l’herbe a effacé les ruines de la cité détruite par la guerre. Légère dans la brise l’herbe abolit les princes et les généraux du passé : et dans sa luxuriance elle attend le retour inéluctable du peuple.   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :