24 novembre 2018

John Ashbery (1927- 2017) : Grand galop

Grand galop   Toutes les choses paraissent citations d’elles-mêmes Et les noms qui s’embranchent à elles s’affourchent à d’autres référents. En gros, le printemps, de nouveau existe. Le weigela recommence sa chose      poussière Dans l’air martelé par le feu. Et les seaux à ordure sont entassés contre La grille tandis que bâillent les tulipes, qu’elles se fissurent, qu’elles éclatent. Aujourd’hui, lundi au menu : omelette espagnole, salade laitue tomates, Gelée, lait, biscuits. Et demain :... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2017

John Ashbery (1927 – 2017) : Pyrogravure / Pyrography

  Pyrogravure   Ici, à Cottage Grove, au bout du monde, cela compte. Le vent Bronche au galop de son ombre. Les convois S’étirent sous un ciel de chêne patiné. On entend l’appel de l’Amérique : Jeu de réverbérations d’un état à l’autre, Des voix entre elles au bout des fils, Puissance des salutations familières qui tombent Comme pollen d’or sur le vent de l’après-midi. Aux escaliers de secours la corruption fait rage ; La page du crépuscule tourne avec un grincement de décor théâtral à Warren, Ohio. ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2016

John Ashbery (1927 - ) : La seule chose susceptible de sauver l’Amérique / The one thing that can save America

  La seule chose susceptible de sauver l’Amérique   Y a-t-il rien de central ? Vergers lancés au petit bonheur la terre, Forêts urbaines, pépinières rustiques, collines pas plus hautes que le genou ? Et ces noms de lieux, centraux eux aussi ? Elm Grove, Adcock Corner, Story Book Farm ? Défilant à toute allure à hauteur d’oeil S’incrustant de force dans le regard jusqu’à plus soif, Merci, çà suffit comme çà merci. Et maintenant, au tour du paysage à demi nocturne, Plaines humides, banlieues... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :