24 mai 2018

Louis Aragon (1897 – 1982) : Un homme passe sous la fenêtre et chante

  Un homme passe sous la fenêtre et chante                         Nous étions faits pour être libres                     Nous étions faits pour être heureux                     Comme la vitre pour le givre ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2017

Louis Aragon (1897- 1982) : L’Amour qui n’est pas un mot

  L’amour qui n’est pas un mot   Mon Dieu jusqu’au dernier moment Avec ce cœur débile et blême Quand on est l’ombre de soi-même Comment se pourrait-il comment Comment se pourrait-il qu’on aime Ou comment nommer ce tourment   Suffit-il donc que tu paraisses De l’air que te fait rattachant Tes cheveux ce geste touchant Que je renaisse et reconnaisse Un monde habité par le chant Elsa mon amour ma jeunesse   O forte et douce comme un vin Pareille au soleil des fenêtres Tu me... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2016

Louis Aragon(1897 – 1982) : Il n'y a pas d'amour heureux

     Il n’y a pas d’amour heureux    Rien n'est jamais acquis à l'homme Ni sa force   Ni sa faiblesse ni son coeur Et quand il croit  Ouvrir ses bras son ombre est celle d'une croix  Et quand il croit serrer son bonheur il le broie  Sa vie est un étrange et douloureux divorce          Il n'y a pas d'amour heureux   Sa vie Elle ressemble à ces soldats sans armes  Qu'on avait habillés pour un autre destin  À quoi peut... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2015

Louis Aragon (1897 - 1982) : « J’arrive où je suis étranger… »

J’arrive où je suis étranger    Rien n’est précaire comme vivre Rien comme être n’est passager C’est un peu fondre comme le givre Et pour le vent être léger J’arrive où je suis étranger Un jour tu passes la frontière D’où viens-tu mais où vas-tu donc Demain qu’importe et qu’importe hier Le coeur change avec le chardon Tout est sans rime ni pardon Passe ton doigt là sur ta tempe Touche l’enfance de tes yeux Mieux vaut laisser basses les lampes La nuit plus longtemps nous va mieux C’est le grand jour qui se... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2014

Louis Aragon (1897 - 1982) : Vingt ans après

Vingt ans après   Le temps a retrouvé son charroi monotone Et rattaché ses boeufs lents et roux c'est l'automne Le ciel creuse des trous entre les feuilles d'or Octobre électroscope a frémi mais s'endort   Jours carolingiens Nous sommes des rois lâches Nos rêves se sont mis au pas mou de nos vaches A peine savons-nous qu'on meurt au bout des champs Et ce que l'aube fait l'ignore le couchant   Nous errons à travers des demeures vidées Sans chaînes sans draps blancs sans plaintes sans idées ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :