14 mai 2022

Takaiko (Fujiwara No Koshi, Impératrice Nijô) / 藤原高子 (842 – 910) : « La neige tombant encore...

        La neige tombant encore Le printemps est arrivé.      Du rossignol Les larmes gelées Maintenant vont-elles fondre ?   Traduit du japonais par Gaston Renondeau in, « Anthologie de la poésie japonaise classique » Editions Gallimard (Poésie), 1971
Posté par bernard22 à 02:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2022

Ryōkan Taigu / 大愚 良寛 (1758 – 1831) : Le ciel est bleu et froid

  Le ciel est bleu et froid, les oies sauvages crient la montagne est dépouillée, les feuilles des arbres volent au soleil couchant, sur le sentier du village d’où montent les fumées, seul, avec mon bol vide je rentre   Traduit du japonais par Cheng Wing fun et Hervé Collet in, Ryokan : « Le moine fou est de retour » Moundarren éditeur, 78940 Millemont Du même auteur : « Le voleur parti... » (27/08/2019)
Posté par bernard22 à 01:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mars 2022

Kito Takai (1741 – 1789) : Brume du soir

  Brume du soir – pensant aux choses du passé comme elles sont loin !   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010    
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 mars 2022

Shinohara Hôsaku (1905 – 1936) : « Peu à peu mes poumons... »

Guide du routard : Vue de la mer Intérieure depuis le mont Misen, à Miyajima     Peu à peu mes poumons se teignent de bleu – voyage en mer   Traduit du japonais par Corinne Atlan et Zéno Bianu in, « Haiku. Anthologie du poème court japonais » Editions Gallimard (Poésie), 2002
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2022

Kobayashi Issa / 小林 一茶 (1703 – 1826) : « L’enfant essayait... »

  L’enfant essayait de garder des gouttes de rosée entre le pouce et l’index   Traduit du japonais par Maurice Coyaud in, « Fourmis sans ombre. Le livre du Haiku » Editions Phébus, 1978   L’enfant voulait Entre ses doigts Saisir des gouttes de rosée.   Traduit du japonais par Gaston-Ernest Renondeau in, « Anthologie de la poésie japonaise classique » Editions Gallimard (Poésie), 1971 Du même auteur :  « quiétude… » (04/02/2016) « Première cigale… »... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 octobre 2021

Kuzuara Taeko / 葛原妙子 (1907 – 1985) : « Les brumes de chaleur... »

  Les brumes de chaleur montent en silence sur l’eau nul appui dans ce monde   Traduit du japonais par Makiko Ueda et Denis Andro in, Revue « Vagabondages, N° 77, Janvier/Février/Mars 1990 Association « Paris-poète », 1990
Posté par bernard22 à 00:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 août 2021

Hozaki Hôsai / 尾崎 放哉 (1885 – 1926) : « Sur la pointe d’une herbe... »

    Sur la pointe d’une herbe devant l’infini du ciel une fourmi   Traduit du japonais par Corinne Atlan et Zéno Bianu in, « Haiku. Anthologie du poème court japonais » Editions Gallimard (Poésie), 2002
Posté par bernard22 à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juillet 2021

Matsuo Bashō / 芭蕉 松尾 : (1644 – 1694) : « Huitième lune... »

  Huitième lune, en chemin pour un voyage de mille lieues. Insouciant, sans bagages, un bâton pourtant ; un haïku en guise d’adieu   Adapté du japonais par André Vandevenne in, « Bashô : Haïkus et notes de voyage /Nozarashi kikô » Synchronique Editions, 92240 L’Hay-les-Roses, 2016 Du même auteur : « Départ du printemps… » / 行春や鳥啼魚の目は泪 11/08/2014)   « Elles vont mourir… » (16/07/2016) « Usé par le temps… » (23/07/2017) « Puissé-je à la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 12:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2021

Nakahara Chûya / 中原 中也 (1907 – 1937) : Le chant des grenouilles

Nakahara Chūya en 1936   Le chant des grenouilles   Les cieux enveloppent la terre, Et, sur la terre le hasard des étangs. Par ces étangs cette nuit chantent les grenouilles... - Qu’est-ce donc que ce chant ?   Leur chant venu du ciel, Pour le ciel partira-t-il ? Les cieux enveloppent la terre, Et sur l’eau court le chant des grenouilles.   Que trop humide soit ce pays, Pour nos cœurs fatigués, Encore trop secs semblent les piliers,   Lourde la tête, raide l’épaule. Pourtant quand... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2021

Yosa Buson / 与謝 蕪村 (1716 – 1783) : « Le halo de la lune... »

  Le halo de la lune n’est-ce pas le parfum des fleurs de prunier monté là-haut ?   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010 Du même auteur :  « Par ici, par là… » (21/06/2016) « Mes os mêmes… » (21/06/2017) Rien d’autre aujourd’hui... » (21/06/2018) « Braises… » (21/06/2019) « Cheminant par…» (21/06/2020)      
Posté par bernard22 à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :