16 janvier 2017

Philippe Soupault (1897 – 1990) : « Est-ce le soleil qui se couche… »

  ………………………………… Est-ce le soleil qui se couche  Est-ce le sommeil Est-ce moi  Je ferme les yeux simplement pour mieux voir mon pays mon royaume Il n'y a plus rien autour de moi mon pays du sommeil que je découvre à tâtons la reine a les yeux d'un vert spécial presque tendre il y a toujours de belles forêts qui bercent le silence Je vois de grands chemins très blancs comme les lignes de la main Rien ne sert de pleurer les larmes éternelles sont des étincelles qui brillent et qui creusent les yeux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2017

Zu Shuzhen / 朱淑真 (1135 – 1180) : Sur l’air « Sheng tsa tse »

  Sur l’air « Sheng Tsa Tse »   L’an dernier, à la Fête des Lanternes, Le marché aux fleurs avait l’éclat du jour. Quand la lune monta au bout des saules, Après le crépuscule, j’allais retrouver mon bien-aimé.   Cette année-ci, à la même Fête, Ni lune ni lanternes n’ont changé. Mais je ne vois plus l’ami de l’an passé Et les pleurs trempent la manche de ma robe.   Traduit du chinois par Patricia Guillermaz In, « La poésie chinoise des origines à la révolution » Editions... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2017

Michel-Ange / Michelangelo Buanarroti (1475 -1564) : « Avec ce coeur de soufre… » / « Al cor di zolfo… »

  Avec ce coeur de soufre et cette chair d’étoupe, Avec ces os qui sont pareils à du bois sec, Avec une âme qui dédaigne freins et rênes, Avec un désir prompt et trop ardent, avec   Une raison aveugle, débile et boiteuse Et les gluaux, les pièges dont le monde est plein, Ce n’est pas grand merveille si, en un éclair, Je flambe au premier feu qu’on rencontre en chemin.   Si pour l’art, qui demande le secours du ciel, Mais triomphe avec lui de la Nature, encore Qu’elle imprègne tout lieu, je ne suis né ni... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2017

Andrée Sodenkamp (1906 – 2004) : « Je voudrais te dévaster d’amour… »

  Je voudrais te dévaster d’amour comme les cigales mangent les champs et que tu sois nu de toi-même et qu’il n’y ait que moi pour te recouvrir. Tu ne saurais plus où tu commences, où je finis. Emmêlés dans la chair et l’esprit, brûlés vifs l’un sur l’autre, se riant du plaisir comme les enfants, l’hiver, qui ont enfin chaud dans la chambre chaude.   Je veux être aussi le chemin après l’amour mouillé d’ombres légères que tu puisses avancer en moi --------------------------------------------   C’est... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2017

Lionel Trouillot (1956 - ) : « Je ne t’enverrai pas de poème, mon ami… »

  Je ne t’enverrai pas de poème, mon ami. Que te dirais-je Sinon que la nuit est la même sur Port-au-Prince et Saint-Malo Seule change la couleur de l’eau. Que te dirais-je Sinon que les garde-côtes américains ont encore repêché des Haïtiens Au large de la Floride Pas loin des requins. Que te dirais-je sinon que nos vies sont tristes Comme celle des vieux couples qui font chambre à part.   Quand je sors Je vois des hommes qui marchent vers le dehors des choses, Pourtant ils savent que ce n’est jamais le pain ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2017

Olivier Bardet (19?? - ?) : Estuaire

  Estuaire   Éblouissement d’éther de feu eau air terre Une langue darde dans la gueule du serpent Blanc là-haut plus bleu que le bleu du ciel L’esprit se cache et le souffle Vent invisible sur la mer visible La plaine se recroise des différences d’où je viens               À la pointe du triangle Contradiction qui me suffoque Un verre d’alcool se mêle à tout l’océan Le sel peut-il s’aiguiser à la fadeur d’avoir été   Arc bouté... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2017

Marceline Desbordes-Valmore ( 1786 – 1859) : Les séparés

      Les séparés   N'écris pas. Je suis triste, et je voudrais m'éteindre. Les beaux étés sans toi, c'est la nuit sans flambeau. J'ai refermé mes bras qui ne peuvent t'atteindre, Et frapper à mon coeur, c'est frapper au tombeau.                               N'écris pas!   N'écris pas. N'apprenons qu'à mourir à nous-mêmes. Ne demande qu'à Dieu...qu'à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2017

Taneda Santôka / 種田 山頭火 (1882 – 1950) : « Seulement ce chemin »

  Seulement ce chemin où je marche seul   Traduit du japonais par Corinne Atlan et Zéno Bianu In, « Haiku du XXéme siècle. Le poème court japonais aujourd’hui. » Editions Gallaimard (Poésie), 2007 Du même auteur : « Toute la journée… » (08/01/16)
Posté par bernard22 à 00:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2017

Kazimierz Brakoniecki (1952 - ) : Souvenance

    Souvenance   Il y a des peuples qui se ressemblent tant qu’ils partagent leurs vies haïssant leur propre image et qu’ils cèdent sans hésiter à d’autres pays leur haine leur hypocrisie et leur dégoût qui les changeront en poussière Ils ignorent que vus de l’avenir ils sont le seul sang sève de glaise dans cet air désespéré le seul espace rétréci dans une artère du tombeau   Il y a des peuples qui se ressemblent tant qu’ils ignorent leur propre langue et qu’ils s’ignorent même devant la mort Des... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2017

Nikolaï Alekseïevitch Nekrassov / Николай Алексеевич Некрасов (1821 – 1877) : « Peux-tu nommer, ô ma terre natale… »

  Peux-tu nommer, ô ma terre natale, Un seul pays ou bien un seul séjour Où ton semeur, sentinelle loyale, Où ton moujik ne gémisse toujours ?   Il gémit en prison, au bagne, Il gémit aux champs, aux bois verts, Dormant sous son char en plein air, Sur les durs chemins des campagnes.   Il gémit dans mille bourgades, Dans les tribunaux et conseils, Sans même jouir du soleil Dans son isba pauvre et maussade.   Entends-tu ses gémissements Sur la Volga, grand fleuve russe ? Ce sont les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :