10 février 2018

Octavio Paz (1914 – 1998) : Source

 Source   Parle laisse tomber une parole Bonjour j'ai dormi tout l'hiver et maintenant je me réveille Parle           Une pirogue glisse vers la lumière Une parole légère avance à pleines voiles Le jour a la forme d'un fleuve Sur ses rives brillent les plumes de tes chants Douceur de l'eau dans l'herbe endormie Eau claire voyelles à boire Voyelles pour garnir un  front des chevilles Parle           Touche... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2018

Pernette du Guillet : (1520 – 1545) : « Jà n'est besoin que plus je me soucie… »

  Jà n'est besoin que plus je me soucie   Si le jour faut, ou que vienne la nuit,  Nuit hivernale, et sans Lune obscurcie : Car tout cela certes rien ne me nuit,  Puisque mon Jour(1) par clarté adoucie  M'éclaire toute, et tant, qu'à la minuit  En mon esprit me fait apercevoir  Ce que mes yeux ne surent oncques voir.     (1) mon Jour : c’est le surnom que Pernette du Guillet donne au poète Maurice Scève   Rymes de gentile, et vertueuse dame D. Pernette Du... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2018

Rita Mestokosho (1966 -) : Aide-nous, grand-père / Uitshinan Nimushum

  Aide-nous, grand-père   Aide-nous, grand-père Nous sommes tes enfants Aide-nous, grand-père Nous sommes tes petits-enfants Aide-nous, grand-père Protège nos cœurs Aide-nous, grand-père Protège nos vies Aide-nous, grand-père Protège notre territoire   Uitshinan Nimushum   Uitshinan Nimushum Ninan au tshitauassimat Uitshinan Nimushum Ninan au tshussimat Uitshinan Nimushum Nakatuenita niteinana Uitshinan Nimushum Nakatuenita nitinniunnana Nakatuenita nitassinan   Née de la pluie et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2018

René Depestre (1926 -) : Atibon-Legba

      Atibon – Legba     Je suis Atibon-Legba Mon chapeau vient de la Guinée De même que ma canne de bambou De même que ma vieille douleur De même que mes vieux os Je suis le patron des portiers Et des garçons d'ascenseur Je suis Legba-Bois I.egba-Cayes Je suis Legba-Signangnon Et ses sept frères Kataroulo Je suis Legba-Kataroulo Ce soir je plante mon reposoir Le grand médicinier de mon âme Dans la terre de l'homme blanc À la croisée de ses chemins Je baise trois fois sa... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
06 février 2018

Friedrich Hölderlin (1770 – 1843) : Chant du destin d’Hypérion / Hyperions Schickalslied

  Chant du destin d’Hypérion   Vous avancez là-haut dans la lumière   Sur un sol tendre, bienheureux génies ;     Les souffles scintillants des dieux       Vous effleurent à peine,          Ainsi les doigts musiciens           Les cordes saintes.   Les habitants du Ciel vivent purs de Destin   Comme le nourrisson qui dort ;     Gardé avec pudeur ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2018

Heather Dohollau (1925 – 2013) : « Descendre à la mer… »

  Descendre à la mer A travers la verdure Où la chaleur flambe Sous un ciel qui dit bleu Comme pour la première fois   Entre mer et ciel Sur des appuis invisibles Légèrement penchée Passe par la terre L’échelle des anges   Matière de lumière, Editions Folle Avoine, 1985 De la même autrice :  « Matière de lumière les murs… » (20/01/2014)  « Si pour vivre il suffit de toucher la terre… » (20/01/2015) « De mon lit… » (20/01/2016) L’après-midi à Bréhat... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2018

Kobayashi Issa / 小林 一茶 (1763 – 1826) : « Ah ! pouvoir être … »

  Ah ! pouvoir être un enfant le jour de l’An !   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010 Du même auteur :  « quiétude… » (04/02/2016) « Première cigale… » (04/02/2017) « Un monde de douleurs... » (04/02/2019)  « Couvert de papillons... » (04/02/2020)
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 février 2018

José Gutiérrez (1955 -) : Paysage varié de l’amour / Vario paisaje del amor

  Paysage varié de l’amour   Durant ma jeunesse je fus différents paysages : fontaine contre ton jeune bras, arbre où l’oiseau niche, parfum d’une fleur qui un jour t’enivra, oiseau comme une flèche vers une poitrine très douce.   Poisson je fus dans tes eaux, et maintenant que tu surgis dans ma mémoire, je suis une étoile qui noue tes espaces.   Traduit de l’espagnol par Claude de Frayssinet In, " Poésie espagnole, anthologie 1945 – 1990" Actes Sud / Edition Unesco,1995 Du même... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2018

Jacques Rabemananjara (1913 - 2005) : Chant XXII

  Chant XXII   Bleu, si bleu cet oeil du ciel           derrière la vitre ! La vie en fleur entre mes cils.  L’azur entier dans mes paupières. Bleu, si bleu cet oeil du ciel           derrière la vitre ! Mornes, si mornes ces quatre murs ! La mort imprègne terre et pierre d’une sueur d'outre-planète... Frais, si frais ces cris d’enfant           dans... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2018

Anne Perrier (1922 – 2017) : « Suis-je venue… »

  Suis-je venue La lumière sera pareille Exactement Peut-être même un peu plus belle Qu’avant Elle m’aura perdue Et puis après ? Pour la terre nul intérêt Que je vive ou que je meure Pour moi c’est l’unique commencement Dans une heure Je serai cendre ou diamant   Le petit pré Editions Payot, Lausanne (Suisse), 1960 De la même autrice :  « Lorsque la mort viendra… » (09/06/2014)  Prière (26/07/2015) : « Ce n’est pas assez… » (10/12/2016) « Voici ma place... »... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :