05 juillet 2021

Jean de La Fontaine (1621 – 1695) : Le corbeau et le renard

  Le corbeau et le renard     Maître Corbeau, sur un arbre perché,      Tenait en son bec un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché,        Lui tint à peu près ce langage :      Et bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !      Sans mentir, si votre ramage      Se rapporte à votre plumage, Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. À ces mots le Corbeau ne se... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2021

Anna Akhmatova : / Анна Ахматова (1889 - 1966) : Tout au bord de la mer / У самого моря

Dessin de Modigliani, 1911   Tout au bord de la mer   1 Les baies découpaient la côte basse, Toutes les voiles s’enfuyaient vers la mer ; Moi, je faisais sécher ma tresse, Chargée de sel, sur une pierre plate A plus d’une verste de la terre. Un poisson vert s’approchait de moi, Une mouette blanche me rendait visite, Et j’étais hardie, méchante et gaie. Et je ne savais pas que c’est là le bonheur. J’enfouissais ma robe jaune dans le sable Pour que ne puissent l’emporter Ni le souffle du vent, ni un... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juillet 2021

Philippe Jaccottet (1925 – 2021) : Autres chants

  Autres chants     Oh mes amis d’un temps, que devenons-nous, notre sang pâlit, notre espérance est abrégée, nous nous faisons prudents et avares, vite essoufflés – vieux chiens de garde sans grand-chose à garder ni à mordre  -, nous commençons à ressembler à nos pères...   N’y a-t-il donc aucun moyen de vaincre ou au moins de ne pas être vaincu avant le temps ? Nous avons entendu grincer les gonds sombres de l’âge le jour où pour la première fois nous nous sommes surpris marchant la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2021

Haizi / 海子 (1964 – 1989) : Le cygne

    Le cygne   Dans la nuit, j’entends au loin des cygnes survoler un pont et l’eau du fleuve dans mon corps répond   ils survolent les terres de ma naissance, les terres du soir quand un cygne se blesse mais seule la brise est au courant qu’il est déjà blessé lorsque lui vole encore   mais lourde est l’eau dans mon corps comme ces battants de porche accrochés aux maisons leur vol passe au-dessus d’un pont lointain je ne puis leur répondre d’un vol gracieux   ils passent comme la... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2021

Emily Jane Brontë : « Dis-moi, dis, souriante enfant... » / « Tell me, tell me, smiling child... » (01/07/2021)

    Dis-moi, dis, souriante enfant, Qu’est-ce, pour toi, que le passé ? « Un soir d’automne, doux et clément, Où le vent soupire endeuillé. »   Qu’est-ce, pour toi, que le présent ? « Un rameau vert chargé de fleurs Où l’oiselet bande ses forces Pour s’envoler dans les hauteurs. »   Et l’avenir, enfant bénie ? « La mer sous un soleil sans voiles, La mer puissante, éblouissante Qui, là-bas, rejoint l’infini. » Juillet 1836   Traduit de l’anglais... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2021

Nakahara Chûya / 中原 中也 (1907 – 1937) : Le chant des grenouilles

Nakahara Chūya en 1936   Le chant des grenouilles   Les cieux enveloppent la terre, Et, sur la terre le hasard des étangs. Par ces étangs cette nuit chantent les grenouilles... - Qu’est-ce donc que ce chant ?   Leur chant venu du ciel, Pour le ciel partira-t-il ? Les cieux enveloppent la terre, Et sur l’eau court le chant des grenouilles.   Que trop humide soit ce pays, Pour nos cœurs fatigués, Encore trop secs semblent les piliers,   Lourde la tête, raide l’épaule. Pourtant quand... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 juin 2021

Mérédith Le Dez (1973 -) : Ombre penchée

  Ombre penchée   I Entre dans la nuit des chambres mauves à pas de louve l’ombre penchée   son écharpe froide en écharpe glissée au cou des gisants bat le rappel   penche à pas de louve entrée l’ombre blanche des nuits mauves   sa main flottée en bandeau de rien au front intranquille signe encore   Ouvre une bouche lente à mots de louve la mauve entrée   sa voix rêvée en somme au cœur étranglé pince la corde   - Dans la nuit blanche des sombres passes mauve à... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2021

Christian Bachelin (1933 – 2014) : « Il neige sur le terrain vague... »

  Il neige sur le terrain vague Le jour s’éclaire à la chandelle Il neige des nids d’hirondelles Sur le passage des rois-mages   Neige exterminatrice au tournant de l’hiver Comme un couteau levé à la gorge du ciel Sourire de méduse et venin d’araignée Neige pareille à la piqûre de morphine Pour endormir la mort dans le sang du poète   Neige néon glacial des bars du petit jour Pavane et flamenco pour un ange défunt Roulement de tambours et roulis de vertèbres Aujourd’hui les corbeaux s’unissent aux... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juin 2021

Blaise Cendrars (1887 – 1961) : West

  West   I.  ROOF–GARDEN   Pendant des semaines les ascenseurs ont hissé hissé des caisses des caisses de      terre végétale Enfin A force d'argent et de patience Des bosquets s'épanouissent Des pelouses d'un vert tendre Une source vive jaillit entre les rhododendrons et les camélias Au sommet de l'édifice l'édifice de briques et d'acier Le soir Les waiters graves comme des diplomates vêtus de blanc se penchent sur le      gouffre de la ville Et les massifs... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2021

Pierre Dhainaut (1935 -) : « A nouveau sur le cap... »

     Festival Voix Vives 2015     A nouveau sur le cap tu vas chercher l’ivresse au fond de l’air, as-tu mérité de l’atteindre ?   Tu n’as rien pressenti.  Tu passes trop vite.  Ce  qui  te  semblait vi- brations  avec  la  touffe  d’herbe sous le vent des talus, là-bas, dans la craie blan- che, serait-ce en août parmi les ailes dé- ployées, quelle puissance nous domine et soulève la terre comme l’herbe,  haletan- te, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :