26 septembre 2019

Ossip Emilievitch Mandelstam / О́сип Эми́льевич (1892 – 1938) : « Pour la gloire à venir ... » / « За гремучую доблесть грядущих

  Pour la gloire à venir, la gloire héréditaire,           La haute lignée des humains, J’aurai perdu ma coupe à la table des pères,           La gaieté, l’honneur, tout enfin ...   Le siècle, loup-cervier, bondit sur mes épaules ... Ô siècle, je ne suis point loup et je t’en prie, Comme on fourre un bonnet dans une manche molle, Mets-moi sous ta pelisse au chaud en Sibérie.   Cache à mes yeux la boue aux lâchetés... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 septembre 2019

Vlada Urosevic / Влада Урошевиќ (1934 -) : « Enferme cet été... »

  Enferme cet été dans une boîte de paille dans une tour de sable une étreinte de vent dans le calice d’un pavot Enferme-le sans forcer enferme-le pour qu’il puisse de nouveau apparaître un jour où tu seras seul un jour d’hiver Apparaître comme un parfum comme un nom oublié comme un signe salutaire   Adaptation du macédonien par Eugène Guillevic et Lucie Albertini in, « 101 nouveaux poèmes dans le métro » Le Temps des Cerises, éditeurs, 93 500 Pantin,1999   Du même auteur : Dei... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2019

Thadée Peiper (? – 19 ?) : Les yeux au-dessus de la ville

  LES YEUX AU-DESSUS DE LA VILLE   Imaginer un nid                               dans le sommet de la cheminée d’une usine ... J’y habite avec mes yeux J’y vis comme dans la tour d’une cathédrale ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2019

Masaoka Shiki / 正岡 子規 (1867 – 1902) : « Au Bouddha... »

  Au Bouddha je montre mes fesses – la lune est fraîche !   Traduit du japonais par Corinne Atlan et Zéno Bianu In, « Haiku. Anthologie du poème court japonais » Editions Gallimard (Poésie), 2002   Du même auteur : « Des îles... » (23/09/2018)
Posté par bernard22 à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 septembre 2019

Déwé Gorodey (1949 -) : Nuits nues

  Nuits nues à toi, ma sœur kanake                                 Nuits nues                               Ombres sans lune ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2019

Jean Lavoué (1955 -) : « Oh ! Pays de naissance... »

  Oh ! Pays de naissance De brèches de fondrières A deux pas de mes terres De roseaux et de biefs   Et cette joie spacieuse Bien plus haut que les saules Ciel et mer confondus A la ligne des peupliers   Tu me regardes vivre Au vaste des marées Derrière chaque visage Chaque levée de sable Où éclosent des mouettes Comme si tes étendues Mes limons fraternels Sous le lasso des vagues Cachaient un sang nouveau.   Ce rien qui nous éclaire L’enfance des arbres éditeur, 56700 Hennebont, 2017 ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 septembre 2019

Ueshima Onitsura /上島鬼貫 (1661 – 1738) : « La brise fraîche... »

  La brise fraîche emplit le vide ciel de la rumeur du pin   Traduit du japonais par Roger Munier in, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010 Du même auteur : « Avec le cormoran… » (17/05/2015) « Quand les cerisiers ... » (20/09/2018)
Posté par bernard22 à 00:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 septembre 2019

Ruan Ji / 阮籍 (210 – 263) : Méditations poétiques (I-III-VII)

  Méditations poétiques   I Au profond de la nuit, quand je ne puis dormir,      Je vais m’asseoir et fais vibrer mon luth chanteur. Sous le rideau léger la lune resplendit,      Et le vent pur s’en vient soulever ma tunique.   L’oie sauvage, esseulée, crie au loin dans les champs ;      Un oiseau qui s’envole a chanté dans le bois. Je vais, je viens sans fin... Que puis-je attendre encore ?      Mon cœur est tout... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 septembre 2019

Sofia Queiros (1968-) : « Je peux porter ... »

  Je peux porter toutes sortes de choses sur ma tête. Lourdes et encombrantes. Entre mes cheveux et tout ça. Un chiffon plié et replié. Les yeux droits. Je peux porter autant. Parce qu’il s’agit de vivre.   Je suis de ces femmes noires. De cette terre qui fut la mienne. De cette force sans choix.   Je suis de ces pieds nus qui ne se chaussent que le dimanche.   Carabine Editions Ecrits des Forges, Trois-Rivières (Canada), 2007
Posté par bernard22 à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 septembre 2019

Lao-Tseu (Laozi) / 老子 (Vème siècle avant J.C. ?) : La Voie éternelle

  La Voie éternelle   La voie où l’on chemine N’est pas la Voie éternelle. Le nom par quoi l’on nomme N’est pas le Nom éternel. L’innommé, origine du ciel et de la terre ; Le nommé, mère de tous les êtres. Donc c’est l’éternel sans désir qui découvre l’essence, C’est l’éternel désir qui découvre la limite.                Ces deux formes Ont même principe, sous deux noms. L’une et l’autre, on les appellera mystère. ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :