18 décembre 2020

Czesław Miłosz (1911 – 2004) : Capri

  Capri   Je suis un enfant qui célèbre sa première communion à Wilno et plus tard qui boit du chocolat distribué par des dames patronnesses bigotes.   Je suis un vieil homme qui se souvient de cette matinée de juin : l’ivresse des objets immaculés, des nappes blanches et du soleil, du vase au bouquet de pivoines.   Qu’as-tu fait, qu’as-tu fait de ta vie ? (*) - des voix appellent en des langues différentes recueillies au cours de voyages sur les deux continents. Qu’as-tu fait de ta vie, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2020

Yokoi Yayū / 横井 也有 (1702 – 1783) : « Changement de domestiques... »

  Changement de domestiques - le balai accroché à une autre place   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 décembre 2020

Andrée Chedid (1920 – 2011) : Démarche

Pochoir de C215 (pseudonyme de Christian Guémy), à Arcueil (2018). Photographie de Lionel Gripon   Démarche   Nul n’a vécu le fond d’une rose l’espace d’un océan Ou le lieu de son corps Nul n’entrevoit l’écart entre le nœud et l’écorce Ne démêle l’écheveau de l’ombre et de la fleur   Les nuits martèlent nos clairières Le jour abreuve nos ravins   Nul chemin n’est plus heurté que le nôtre Mais nul plus souverain   In, « De tout les lieux du Français » Fondation d’Hauvilliers pour le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2020

Jean-Philippe Salabreuil (1940 – 1970) : L’heure est dite d’abois

  L’heure est dite d’abois   L’heure est dite d’abois dans les arrière-cours Et de guenilles en sanglots sur les cordes du jour Par le travers des lampes nues dans l’ombre noire O reflet malingre d’un vieil été mémoire D’un soleil en cendres sous les mains dans la nuit Passé l’orgue de Barbarie où le temps bruit Le malaise d’un chien la valise d’une âme Emplie d’herbe lointaine et de cheveux de femme Accoudé sur la table le ciel venu m’aider A compter recompter feuilles mortes accoudé Sur la table tremblante... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2020

Jean-Pierre Faye (1925 -) : Dessin inlassable

  Dessin inlassable   I Ce sont les corps qui font voir les poignets, les jointures l’épaule et le point d’attache des jambes la surface du ventre, quand elle n’est pas déchirée le joint où les corps se mélangent, où ils s’articulent et se parlent apprennent à parler se touchent des deux mains touchent les yeux, quand une peau les recouvre, allant du gris vers le gris reprenant le même commencement   II (Car un peuple ouvre et se ferme plus simplement que l’eau on le trace et il se divise on le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2020

Jean-Pierre Duprey (1930 – 1959) : Seize ans

  Seize ans   J’ai dominé toute une station de vie Ma première enfance est entrée dans la pierre Mes premières larmes sont parties avec les passereaux J’ai vu un Dieu, j’ai vu les hommes Et mes yeux ne se cherchent même plus   Hier je suis allé sur la montagne qu’habita la lune Et je suis revenu le cœur plein de tristesse Il ne me reste plus qu’un souvenir et une guitare brisée Un saule pleureur se dépouille et m’habille de larmes   Qu’est-il de plus triste au monde que de partir sans chanter ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

12 décembre 2020

Gilberte H. Dallas (1918 – 1960) : « La bannière de mon corps... »

  C   La bannière de mon corps flotte au vent brandebourgeois. Une vieille femme veut entrer dans ma chambre, je la vois à travers la porte, sa main de feutre rouge appuyant en vain sur le loquet ; des parcelles de ses cris me parviennent comme la chanson barbare d'un violon reprisant la nuit ; Je vais lui glisser une rose sous la porte. une rose de sang noir, peut-être partira-t-elle ? Et je pourrai me vautrer dans le hamac de mûrier mais sa voix hoquète : Ophélie Je m'appelle Ophélie, ouvrez-moi,... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2020

Nuno Júdice (1949 -) : Une ode terrestre / Uma ode terrestre

  Une ode terrestre   Ce sont ces bateaux qui traversent la pluie, avec l’indécision de leurs coques, leurs cales humides après les pôles et les moussons, mâts brisés au passage des caps, blessures de phare sur le visage des figures de proue, qui sortent d’un brouillard de cigarettes, quand je demande l’heure au serveur derrière son zinc,  et les marins morts s’éloignent, cachant des montres dans la chair putréfiée de leurs poignets, montant vers cette chambre où les tentures déchirées servent à recouvrir... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2020

Renée Vivien (1877 – 1909) : Le toucher

 Le toucher   Les arbres ont gardé du soleil dans leurs branches. Voilé comme une femme, évoquant l’autrefois, Le crépuscule passe en pleurant... Et mes doigts Suivent en frémissant la ligne de tes hanches.   Mes doigts ingénieux s’attardent aux frissons De ta chair sous la robe aux douceurs de pétale... L’art du toucher, complexe et curieux, égale Les rêves des parfums, le miracle des sons.   Je suis avec lenteur le contour de tes hanches, Tes épaules, ton col, tes seins inapaisés. Mon désir... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2020

Jean-Pierre Schlunegger (1925 – 1964) : Feu de grève

  Feu de grève   Je l’ai trouvé sur la grève Mordu par le vent de la nuit Sifflant de sèves Troué de pluie   Il brûlait là comme une pauvre étoile Rousse et malsaine Nourrie de joncs Parmi les pierres   Je l’ai trouvé près des vagues Empoisonné par leur noire lumière Je l’ai trouvé solitaire Triste et rêvant   Etoile sans cause Musique perdue Son haleine abattait les papillons de nuit   De l’Ortie à l’Etoile Les Amis du Livre, Lausanne (Suisse), 1952 Du même auteur : ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :