22 juin 2021

Derek Mahon (1941 -) : Epitaphe pour Robert Flaherty / Epitaph for Robert Flaherty

  Epitaphe pour Robert Flaherty     Qu’il est bon d’être loin du soleil de retour dans le nord aux obscurs gisements de mes îles où l’hiver est si long que bien peu de lumière nous parvient, mais parfaite.   Traduit de l’anglais par Denis Rigal In, « Poésies d’Irlande. Anthologie » Sud, 13001 Marseille Du même auteur : Quatre promenades dans la campagne près de Saint-Brieuc / Four walks in the country near St.-Brieuc (11/11/2014) Portrait de l’artiste / A portrait of the artist... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2021

Yosa Buson / 与謝 蕪村 (1716 – 1783) : « Le halo de la lune... »

  Le halo de la lune n’est-ce pas le parfum des fleurs de prunier monté là-haut ?   Traduit du japonais par Roger Munier In, « Haïkus des quatre saisons » Editions du Seuil, 2010 Du même auteur :  « Par ici, par là… » (21/06/2016) « Mes os mêmes… » (21/06/2017) Rien d’autre aujourd’hui... » (21/06/2018) « Braises… » (21/06/2019) « Cheminant par…» (21/06/2020) « Soir d’automne... » (21/06/2022)      
Posté par bernard22 à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2021

Fernando Pessoa (1888 – 1935) : Le pasteur amoureux / O pastor amoroso

Billet de banque portugais, 1987 (Collection Joinville / akg-images)     Le pasteur amoureux   Au temps où je ne t’avais pas, j’aimais la Nature ainsi qu’aime le Christ un moine calme... Maintenant j’aime la Nature ainsi qu’un moine calme aime la Vierge Marie, religieusement, à ma façon, comme auparavant, mais d’une autre manière plus émue et plus proche... Je vois mieux les rivières quand je vais avec toi à travers champs jusqu’à la berge des rivières ; assis à tes côtés observant les nuages, je les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2021

Florence Pazzottu (1962 -) : « de la nuit le noir aiguillon... »

  de la nuit le noir aiguillon langues amers méandres mûrit la voix lève la terre par la mort enchantée   inachevée en son murmure mûrit la voix lève la terre larves et graines promises éprises haut deuil chant d’os de roche frisson de chair haut deuil   rien n’est silence   en son cercle indolent douleur d’éternité chavire presque accompli chavire   son sang brouillé   Le Nouvel Ecriterres, N° 3, Automne 1990 29720 Plonéour-Lanvern,1991 De la même autrice : ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juin 2021

Ronald Stuart Thomas (1913 – 2000) : Un paysan / A Peasant

  Un paysan   Son nom Iago Prytherch mais, convenons-en, rien Qu’un homme ordinaire des montagnes pelées de Galles Qui pousse quelques moutons dans une brèche de nuages. Arracher les betteraves en prenant soin de détacher De l’os jaune la peau verte, un sourire idiot De satisfaction sur les lèvres, barater la terre brute Et la changer en une mer empesée de nuages scintillant Dans le vent : ainsi passe-t-il ses jours, sa joie postillonnante Plus rare que le soleil qui lézarde les joues Du ciel décharné une... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2021

Jean Tardieu (1903 – 1995) : Aucun lieu

Tardieu vu par Pol Bury   Aucun lieu   Il n’y a aucun lieu ici ou ailleurs.   Ici n’existe pas. Ailleurs n’est pas. Nous n’avons rien à chercher. Atteindre est vain.   Il faut habiter le temps multiple, lui ressembler.   Avec lui comme lui sans m’arrêter je passe disant adieu jour après jour aux figures que la nuit vertigineuse emporte.   Formeries Editions Gallimard, 1976 Du même auteur : Quand bien même… (17/06/2015) La môme néant (17/06/2016) Henri Rousseau, le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 juin 2021

Heinrich Heine (1797 – 1856) : Les tisserands de Silésie / Die schlesischen Weber

  Les tisserands de Silésie   Ils sont à leurs métiers, sombres, les tisserands, Sans larme dans les yeux, mais les crocs menaçants : Nous tissons, Allemagne, nous tissons ton linceul, Nous y tissons ces mots : « Trois fois maudits soient-ils ! »           « Nous tissons, nous tissons ! »   Maudit soit-il ce Dieu que nous avons prié Dans le froid de l’hiver, quand nos ventres criaient ; Vainement nous avons tenu et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juin 2021

Maurice Henry (1907 – 1984) : Ce que tu voudras

  Ce que tu voudras.        Ce que tu voudras. Elle a, la nuit, des culottes de ciseaux et dans la bouche, entre les dents et la langue, le gant des grands oiseaux qui s’obstinent à vouloir mourir. Je ferai ce que tu voudras. La tête au front lisse, avec cette insaisissable étoffe, est-ce velours ou soie, et de quelle couleur, dans laquelle s’enfonce les doigts, contre laquelle crissent les ongles – l’horizon se déchire -  et que depuis l’enfance elle caresse sur l’oreiller de roche... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juin 2021

Daniel Kay (1959 -) : Le bleu à l’âme

Daniel Kay. © DR   Le bleu à l’âme        Est-ce le ciel qui contient le bleu comme on détiendrait une évidence ou bien est-ce le bleu qui s’arroge le ciel comme un don qu’on ne saurait reprendre ?            Nous n’en aurons jamais fini avec le ciel :      bleu est la couleur de l’éternelle élégie,      celle que déclinent sur tous les modes      ces poètes qui cachent avec peine ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2021

Yves Bonnefoy (1923 – 2016) : Dans le leurre du seuil

  Dans le leurre du seuil   Heurte, Heurte à jamais,   Dans le leurre du seuil.   A la porte, scellée, A la phrase, vide. Dans le fer, n’éveillant Que ces mots, le fer.   Dans le langage, noir.   Dans celui qui est là Immobile, à veiller A sa table, chargée De signes, de lueurs. Et qui est appelé   Trois fois, mais ne se lève.   ........................................................   Dans le rassemblement, où a manqué Le célébrable.   Dans le blé déformé... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :