05 janvier 2018

Sabine Sicaud (1913 – 1928) : Chemins du Nord

  Chemins du Nord   Lorsque « je pâlissais au nom de Vancouver » et que j’étais du Nord, trop de froid traversait ma pelisse d’hiver et mon bonnet de bêtes mortes. Mes frères chassaient les oursons jusqu’au fond des grottes de fées; du sang parlait sous leurs trophées, les Tomtes se cachaient, le vent hurlait aux portes et la glace barrait les fjords lorsque j’étais du Nord. Murs blancs du froid, prison. Je ne voyais jamais passer Nils Holgerson. Selma, Selma, pourquoi m’aviez-vous oubliée? Il fallait... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 janvier 2018

Saint-John Perse (1887-1975) : Oiseaux

  Oiseaux ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 03:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 janvier 2018

Louise Labé (1526 – 1566) : « Ne reprenez, Dames, … »

Ne reprenez, Dames, si j'ai aimé, Si j'ai senti mille torches ardentes, Mille travaux, mille douleurs mordantes, Si en pleurant j'ai mon temps consumé,   Las ! que mon nom n'en soit par vous blâmé. Si j'ai failli, les peines sont présentes, N'aigrissez point leurs pointes violentes : Mais estimez qu'Amour, à point nommé,   Sans votre ardeur d'un Vulcain excuser, Sans la beauté d'Adonis accuser, Pourra, s'il veut, plus vous rendre amoureuses,   En ayant moins que moi d'occasion, Et plus... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2018

Salah Garmadi (1933 – 1982) : Conseils aux miens pour après ma mort

  Conseils aux miens pour après ma mort   si parmi vous un jour je mourais   mais mourrai-je jamais   ne récitez pas sur mon cadavre des versets coraniques mais laissez-les à ceux qui en font commerce ne me promettez pas deux arpents de paradis   car je fus heureux sur un seul arpent de terre   ne consommez pas le troisième jour après ma mort le couscous      traditionnel ce fut là en effet mon plat préféré ne saupoudrez pas ma tombe de graines de figue   pour... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2018

Raoul Schrott (1964 -) : Du sublime III / Über das Erhabene III

  Du sublime III   l’avarie de la pluie à trois heures de l’après-midi – la mer qui tombe à la verticale – et les éventails du ranevala comme des roues à l’aube qui fouissent à vide dans les brisants – le vent baragouine encore ses ordres dans les champs de canne qui débordent de boue – et voilà la grêle qui jaillit de l’artère brune des nuages et qui rebondit contre la fenêtre – le soir la chaleur s’accumule et lance des étincelles dans la chambre tandis que le cyclone fait route vers le nord – moisissures et... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 décembre 2017

Dylan Thomas (1914-1953) : « Surtout quand le vent d’octobre… » / Especially when the October wind…”

  Surtout quand le vent d’octobre Avec ses doigts de givre flagelle mes cheveux, Pris aux griffes du soleil je marche sur le feu Et jette sur la terre la griffe de mon ombre, Par le bord de mer, j’entends bruire les oiseaux, Et tousser le corbeau dans les ramées d’hiver, Mon cœur palpitant qui frissonne à ses paroles Epanche le sang des syllabes et draine ce qu’elle dit.   Emmuré moi aussi dans une tour de mots, je trace Sur l’horizon qui marche comme les arbres Les profils verbeux de femmes et dans le parc ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 décembre 2017

Jacques Brault (1933- ) : Patience

  Patience   nous ne partirons pas    cette banquise neurasthénique porte l’espoir des morts qui ne sont pas nés   si belle soit la terre promise ailleurs en d’autres mondes ce n’est pas ici                                            nous gèlerons sur place comme pères et mères nous... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2017

Maurice Maeterlinck (1862 – 1949) : Cloche à plongeur

  Cloche à plongeur     Ô plongeur à jamais sous sa cloche !  Toute une mer de verre éternellement chaude !  Toute une vie immobile aux lents pendules verts !  Et tant d'êtres étranges à travers les parois !  Et tout attouchement à jamais interdit !  Lorsqu'il y a tant de vie en l'eau claire au-dehors ! Attention ! l'ombre des grands voiliers passe sur les dahlias des forêts sous-marines ;  Et je suis un moment à l'ombre des baleines qui s'en vont vers le pôle !   En ce... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2017

Mathurin Régnier (1573 – 1613) : Epitaphe

  Epitaphe   J’ai vécu sans nul pensement, Me laissant aller doucement A la bonne loi naturelle ; Et si m’étonne fort pourquoi La mort daigna songer à moi, Qui n’ai daigné penser à elle Du même auteur : « Quand sur moi je jette les yeux… » (27/12/2016)  
Posté par bernard22 à 00:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 décembre 2017

Francine Caron (1945 -) : Jetée

  Jetée (Le Pouliguen)   Terre insolite comme héritée des eaux balayée d’incendies de glace léchée grande caresse femme à femme de l’accrue paresseuse des ondes Harem gris vert qui s’éternise et enfle et disparaît et se diffuse éventail moiré d’or  qui sombre et se respire                je suis de tes vagues de vent de tes courses marines de tes épaves et de tes trésors hachurés Le mouvement le mouvement sans cesse et ce destin ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :