11 septembre 2019

Andrée Chedid (1920 – 2011) : Regarder l’enfance

  Regarder l’enfance   Jusqu’aux bords de ta vie Tu porteras ton enfance Ses fables et ses larmes Ses grelots et ses peurs   Tout au long de tes jours Te précède ton enfance Entravant ta marche Ou te frayant un chemin   Singulier et magique L’œil de ton enfance Qui détient à sa source L’univers des regards.   Epreuves du vivant Editions Flammarion,1983 De la même auteure : Le cœur naviguant (11/09/2014)   L’escapade des saisons (11/09/2015) Je t’aime, hostile oiseau... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 septembre 2019

Stratis Pascalis / Στρατής Πασχάλης (1958 -) : Le chèvrefeuille

  Le chèvrefeuille   Ce n’est pas du jasmin. C’est le chèvrefeuille qui embaume puissant il passe de l’odorat dans la bouche tandis que le soir tombe et que se répand doucement dans l’atmosphère l’insoutenable inertie nocturne.   Le jasmin parfum dangereux - essence échappée au poison – s’en va pourtant dans le vent et transporte des échos de lointains meltems et de balcons échevelés.   Non pas le jasmin. C’est le chèvrefeuille qui embaume ce soir coupant lentement le souffle comme une boue de... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 septembre 2019

Daniel Kay (1959 -) : Art poétique avec nature morte

  Art poétique avec nature morte   La poésie est bien comme la peinture ut pictura poesis disait en son temps le vieil Horace dans son Art poétique. Après lui Ronsard s’en souvint ainsi que tant d’autres... O le bleu adorable de Hölderlin couleur de voyelles et la douce émulsion des métaphores ceintes de rose et de jaune... et encore la corbeille de fruits quand le soir recouvre les verres et la nappe de ses élégies lentes et mauves chuchotées du bout des lèvres pour des carafes en cristal, celles que peint... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 septembre 2019

Hélène Cadou (1922 – 2014) : « Pour croire encore au bonheur ... »

  Pour croire encore au bonheur Il suffirait qu’un oiseau passe Dans les fontaines du ciel Que le feuillage d’un arbre S’éveille à la grâce du givre Ecoute mon cœur est vivant Ce soir au creux de la neige Les choses lentement renaissent Comme autrefois dans la chambre La lampe fait son office Et voilà que je te rejoins Sur les hauteurs du silence. Pour que ton ombre s’y repose La neige est tendre sur ma gorge Et le ciel retient le jour.   Le bonheur du jour Editions Seghers, 1956 De la même... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2019

Franck Venaille (1936 -2018) : Cantos

      CANTOS   DU CHANT PREMIER   J’ avais peur de me rendre sur leur tombe ô combien je craignais cette prise de main.   D’ ailleurs qu’aurais-je bien pu psalmodier (le cœur lourd de ma présence au monde) sinon la vengeance de Dieu ?   Trop tôt & trop tard pour être mon propre ange gardien.   IL suffisait toutefois de rallumer la mèche de nos bougies enfoncées à demi là dans la terre très ancienne - comme ébréchée –   Pour supprimer l’effroi ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 septembre 2019

Denise Le Dantec (1939 -) : mémoire des dunes

  mémoire des dunes à Reinout     Stries sur le gris arraché à l’extrême du pays   sous l’œil, c’est un champ de mémoire, intact, qui se retire   les vagues ne viennent plus     l’herbe s’annule         Peut-être, une membrane   pour écrire     un silence de poisson         Ramures sur l’étendue du sable,   preuve par-delà l’oiseau blanc qu’ici écuma l’océan   le mot humecté de salive   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

04 septembre 2019

Victor Segalen (1878 – 1919) : Prière au ciel sur l’esplanade nue

  Prière au ciel sur l’esplanade nue   ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 septembre 2019

Erwan Rougé (1954 -) : « Et les couleurs arrivent ... »

  Et les couleurs arrivent, physiques. Le geste rouge, le geste noir, le geste jaune. On regarde longtemps, le peu de soleil qu’il reste, la fatigue qui est dans la cendre.   Même si nous sommes hors saisons, l’on sait, la nuit, que les choses du monde remontent. Les mêmes points de passage, les mêmes moments d’ennui.   Cette folle envie de regarder par dessus l’épaule la vraie hauteur de l’autre rêve.   * Les heures passent, si proches de la haine, si proches du désir. Dans la chaleur, la nuit... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2019

Kenneth White (1936 -) : Java

    Java                                                Dans les îles du tonnerre ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 septembre 2019

Roberto Veracini (1956 -) : Ce vent a un nom / Questo vento ha un nome

  Ce vent a un nom   S’il est vrai           que « lorsque tout autour est sombre, les yeux                          commencent à voir » alors je vois                          très bien, j’écoute ce vent ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :