15 mars 2019

Jean – Paul Guibbert (1942 -) : « Nous avancions... »

  Nous avancions, la parque noire nous guidait entre les sites pauvres des images, passée la grille qui fut fermée derrière nous comme au soir, sur les demeures larges de la mort.   L’ombre que nous jetions est fidèle et fragile et cet intime espoir éclaire notre marche.   Ici sur le linteau, la place d’une main dont les gestes ont tracé le salut, le signe sobre de l’adieu.   Nous passerons ainsi du temple de la voix au temple du silence et rien jamais plus ne pourra briser l’idée errante qui... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 mars 2019

Yaïr Hurwitz (1941 – 1988) / יאיר הורביץ : « L’image du malheur à ma fenêtre... »

  L’image du malheur à ma fenêtre. Aussi quand je sors, l’image m’accompagne. Je m’imagine en arbre. Il me plaît de ressembler à un arbre grandissant qui fait pousser des feuilles, donne des fruits qui accomplissent la promesse de la terre. Mais à vrai dire je ressemble plutôt à un champ qui, à l’heure du désir se remplit de fleurs, et quand une pensée le croise comme un vent passager, les arbres approfondissent les racines jusqu’aux bas-fonds .Et entre nous soit dit, quand l’image du malheur est à ma... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
13 mars 2019

La Bible : Le livre de consolation

  Le livre de consolation   I Consolez ma nation, consolez-la, dit Dieu, Parlez au coeur de Jérusalem, criez-lui Qu’est fini son servage et acquitté son crime,                Qu’elle a payé double rançon.   La voix crie : Tracez au désert l’allée de Dieu, Préparez-lui sa chaussée à travers la steppe, Comblez le précipice et rasez la montagne,                Sa... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2019

Henri Droguet (1944 -) : Sans paroles

  Sans paroles   C’est un soir un autre le cri comme de l’or des ruelles à flaques le ciel feuillu pierraille l’étoile buissonnière les vaisseaux vagues blancs le vent inévitable il pioche aveugle    il pioche il défouit défouit il ricoche écorche fouette fou les lampes il grouille aux lessives le vent c’est                     du vent un chien mâchonne soudain la lumière s’enflamme aux placards ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2019

Daniel Biga (1940 -) : Aux portes de la ville

  Aux portes de la ville   Il neige jusqu’aux portes de la ville Jusqu’à la rive du fleuve jusqu’à la naissance de la mer Quelque ébauche de paix de ferveur même S’est alors infiltrée jusqu’au cœur Du plus épais parmi les hommes   Sur la noirceur le tintamarre la crasse le plomb Avec son poids léger son silence son calme Presqu’un jour durant la neige a tenu bon   Ainsi parfois la neige arrive-t-elle aux portes de la ville Quand le monde est en danger     Station du chemin Editions Le... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2019

Albert Kaufmann(1952 -) : Consilium abeundi

  Consilium abeundi   Faire claquer la porte hors saison et hardiment sortir dans le vide soutenu par l’illusion que tout humble effort est vanité, devenir échauffeur de bile et tourner de sang.   Faire claquer la porte hors saison, choisir seul la manière et la date sans prétendre à une notice dans le livre des records.   Faire claquer la porte hors saison et suivre son chemin fût-ce vers le trou du cul, mais son chemin bon dieu, le sien !   Faire claquer la porte hors saison, ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2019

Vera Linhartova (1938 -) : « Les années s’allient ... »

  Les  années  s’allient  et  s’annulent     L’instant      à   la réflexion     peut toujours revenir sur ses pas   tandis que moi   je serai repartie  pour  d’autres  instants  tout aussi irréfléchis     Villes  entières     allées     rues  et  ponts ne s’écroulent point sous la gravité de ces départs   Les... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2019

Gaston Chaissac (1910 – 1964) : Au pays de la calotte vinassouse

  Au pays de la calotte vinassouse             « La bombe atomique est une appellation assez contrôlée mais Religion est un bien                grand mot pour désigner la calotte vinassouse. » ... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 01:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2019

Jorge de Sena (1919 – 1978) : Je sais le sel / Conheço o sal

  Je sais le sel   Je sais le sel de ta peau sèche depuis que l’été s’est fait hiver de la chair au repos dans la sueur nocturne.   Je sais le sel du lait que nous avons bu quand de nos bouches les lèvres se resserraient et que notre cœur battait dans notre sexe.   Je sais le sel de tes cheveux noirs ou blonds ou gris qui s’enroulent dans ce sommeil aux reflets bleutés.   Je sais le sel qui reste dans mes mains comme sur les plages reste le parfum quand la marée descendue se... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 mars 2019

Nâzim Hikmet (1901 – 1963) : Lettres et poèmes (1942 – 1946)

  Lettres et poèmes (1942 – 1946)   I Ma seule au monde et tu me dis dans ta dernière lettre : « Ma tête éclate, mon cœur défaille, S’ils te pendent,                si je te perds                               j’en mourrai. »   Tu vivras, ma femme Mon souvenir comme une fumée... [Lire la suite]
Posté par bernard22 à 00:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :